Comment choisir un matelas moelleux ?


Chacun est différent : certains apprécient le confort d’un matelas moelleux, d’autres préfèrent un matelas plus ferme. En fin de compte, vous recherchez quelque chose qui vous permette de passer une bonne nuit de sommeil, année après année, et il est donc essentiel de trouver le bon niveau de confort et de soutien. Découvrons dans cet article comment choisir son matelas moelleux.

Les facteurs du choix d’un matelas moelleux 

Mesurer la fermeté 

Les marques utilisent différentes formes de catégorisation pour étiqueter leurs matelas. Certaines de ces étiquettes sont compliquées et impliquent généralement des classements numérotés. Cette large gamme rend difficile la détermination du niveau de fermeté qui vous convient le mieux. Certaines marques proposent des matelas à taille unique dont la fermeté est censée être universellement confortable. 


L’approche de la fermeté unique peut être attrayante pour les acheteurs dans un monde où le choix est écrasant, mais le problème est qu’étant donné que les gens ont des formes et des tailles différentes, il est impossible de fabriquer un matelas unique qui soit réellement confortable pour tout le monde.

En réalité, les différents niveaux de fermeté peuvent être résumés en trois descriptions simples : souple, moyen et ferme

Il est important de noter que la fermeté et le niveau de soutien d’un matelas sont différents. La fermeté concerne les couches supérieures d’un matela, tandis que le soutien est assuré par les couches intermédiaires et inférieures. Tous les matelas bien faits offrent un système de soutien sous-jacent, quelle que soit la sensation des couches supérieures. 


Même les matelas qui semblent très doux sur le dessus peuvent avoir un excellent système de soutien en dessous. Un lit ferme ne signifie pas nécessairement plus de soutien, comme le suggéraient certains médecins et chiropraticiens. La douceur ou la fermeté d’un matelas ne fait référence qu’à la sensation initiale du lit.

Quelle est la fermeté qui vous convient ?

Comment savoir quelle fermeté est la meilleure pour vous ? Certaines sources expliquent que pour trouver votre préférence personnelle, il suffit de vous demander : « Est-ce que je préfère un matelas moelleux ou ferme ? » Bien qu’il puisse sembler simple de répondre à cette question, il existe en fait une variété de raisons derrière nos préférences en matière de fermeté de matelas. 

L’alignement de la colonne vertébrale 


Le confort du sommeil dépend souvent du bon alignement de la colonne vertébrale 1 . Lorsque vous êtes debout ou assis, votre colonne vertébrale est soutenue car vous contrôlez inconsciemment votre posture. Lorsque vous vous allongez mais que vous êtes éveillé, vos muscles sont encore sollicités, de sorte que votre alignement est maintenu. 

En revanche, lorsque vous vous endormez, vos muscles se détendent et votre corps s’en remet à la surface de couchage pour maintenir l’alignement. Si vous dormez sur une surface qui ne soutient pas naturellement votre dos, vous risquez de vous réveiller avec des douleurs et des courbatures.


On croit souvent à tort que la colonne vertébrale est droite lorsque l’on est couché sur le dos. En réalité, elle présente une légère courbe naturelle. Pendant votre sommeil, il est donc essentiel que votre matelas soutienne cette courbure naturelle, ce qui contribue également à soulager les points de pression. 

Les points de pression les plus importants à prendre en compte lors du choix d’un niveau de fermeté sont ceux qui ont le plus de contact avec votre lit, comme vos épaules, vos hanches et vos jambes. Choisissez une fermeté de matelas qui offre un soutien adéquat sans créer de points de pression, qui assure une bonne répartition du poids du corps et qui est compatible avec votre position de sommeil. 


Lorsque vous dormez sur le côté, vos hanches et vos épaules doivent s’enfoncer suffisamment dans le matelas pour soulager les points de pression et maintenir votre colonne vertébrale en ligne

Encore une fois, rappelez-vous que « mou » ne signifie pas nécessairement « sans soutien ». Choisir un niveau de fermeté signifie simplement choisir la surface qui permettra à votre colonne vertébrale de s’aligner correctement sur le matelas. L’alignement de la colonne vertébrale sur la surface de couchage dépend de divers aspects, dont votre poids corporel et votre position de couchage habituelle.

La position de sommeil


Votre position de sommeil est un élément crucial à prendre en considération lorsque vous décidez de choisir un matelas moelleux approprié. La quantité de pression exercée sur des points spécifiques de votre corps dépend des points qui supportent la majeure partie de votre poids. Par exemple, une personne qui dort sur le ventre exercera une plus grande force vers le bas sur ses hanches qu’une personne qui dort sur le dos.

Si les positions de sommeil et les préférences en matière de fermeté sont affaire de goût personnel, il existe des recommandations pour ceux qui sont indécis quant à la fermeté à choisir :

  1. Les personnes qui dorment sur le côté préfèrent généralement un matelas plus souple. Une surface souple permet au matelas d’épouser les points de pression au niveau des épaules et des hanches, ainsi que du bras qui est replié sous le dormeur latéral, ce qui évite les engourdissements et les picotements.
  1. La pression au niveau des hanches et du bassin est beaucoup plus importante pour les dormeurs sur le ventre, car ce sont les points qui supportent la majeure partie de leur poids. Un matelas moyen ou ferme empêchera vos hanches et votre bassin de s’enfoncer plus bas que vos épaules et de créer une courbe non naturelle de la colonne vertébrale.
  2. Les dormeurs dorsaux bénéficient de la plus grande variété de fermeté, car la pression est répartie plus uniformément sur leurs points de pression pendant leur sommeil. C’est pourquoi les dormeurs dorsaux peuvent trouver du confort sur des matelas souples, moyens et fermes. Si vous êtes encore indécis, un matelas moelleux est un choix assez sûr.

Partenaire de sommeil 


En fonction de votre poids corporel et de votre position de sommeil, vous et votre partenaire pouvez avoir besoin de niveaux de fermeté différents, mais il peut être difficile de sacrifier votre confort. Un matelas de fermeté moyenne peut être un bon compromis pour satisfaire les deux partenaires.

Poids du corps

Le poids est un autre facteur clé dans le choix d’un matelas moelleux, en particulier pour les personnes dont le poids est supérieur ou inférieur à l’indice de masse corporelle 2 recommandé. Plus vous pesez par centimètre carré de votre corps, plus la force exercée sur vos points de pression lorsque vous vous allongez est importante


Une personne plus lourde peut s’enfoncer très bas dans un matelas moelleux, et une personne légère peut avoir l’impression d’être poussée sur un matelas ferme. Une autre considération pour les personnes plus lourdes est l’accessibilité.

N’oubliez pas que le fait de s’enfoncer dans un matelas moelleux rend difficile l’entrée et la sortie du lit

Comment choisir un matelas moelleux – Foire Aux Questions (FAQ)

Un matelas mou est-il mauvais pour votre dos ?


Un matelas trop mou entraînera un désalignement de votre colonne vertébrale tout au long de la nuit, et un matelas trop ferme provoquera une pression articulaire dans vos hanches.

Un matelas mou ou ferme est-il meilleur pour les douleurs lombaires ?

Le meilleur matelas pour le mal de dos est celui qui favorise une position saine de la colonne vertébrale. Un matelas de dureté moyenne à ferme est celui qui soulage le plus les maux de dos.

Les matelas fermes s’adoucissent-ils ?


Tous les matelas s’assouplissent un peu au cours des 50 à 60 premières nuits d’utilisation régulière.

Qu’est-ce qui est mieux dans un matelas : pelucheux ou ferme ?

Un matelas pelucheux sera plus doux au toucher et enfoncera le corps plus profondément qu’un matelas ferme. 

Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general