Sommeil profond insuffisant? Votre cerveau est peut-être en état d’alerte!

Sommeil profond insuffisant

Le sommeil profond insuffisant est un état mystérieux dans lequel nous entrons généralement plusieurs fois par nuit. Sa nature est un peu moins connue que celle du “sommeil de rêve”, plus dramatique. 

Bien que nous soyons très conscients aujourd’hui du sommeil de rêve, et de la capacité de certaines personnes à être conscientes de leurs rêves et même à les diriger dans un état connu sous le nom de rêve lucide, la nature du sommeil profond continue d’inviter à un sentiment de mystère.

Qu’est-ce que le sommeil profond insuffisant ?

Le sommeil profond1est le stade du sommeil qui est associé aux ondes cérébrales les plus lentes pendant le sommeil. Comme l’activité EEG est synchronisée, cette période de sommeil est connue sous le nom de sommeil à ondes lentes : elle produit des ondes lentes d’une amplitude relativement élevée et d’une fréquence inférieure à 1 Hz. 

La section initiale de l’onde est indiquée par un état de repos, une période d’inhibition au cours de laquelle les neurones du néocortex sont silencieux. C’est pendant cette période que les neurones du néocortex peuvent se reposer. 

La section suivante de l’onde est indiquée par une période d’excitation pendant laquelle les neurones s’enflamment brièvement à un rythme rapide. Cet état est une phase de dépolarisation, alors que le premier état est une phase d’hyperpolarisation. 

Contrairement au sommeil à mouvements oculaires rapides2, les principales caractéristiques du sommeil à ondes lentes sont l’absence ou la lenteur des mouvements oculaires, un tonus musculaire modéré et un manque d’activité génitale.

Comment fonctionne le Sommeil - Arnaud Metlaine

Pourquoi le sommeil profond est-il important ?

“ le sommeille profond “, c’est un terme important pour la consolidation des nouveaux souvenirs, et est souvent appelé “traitement de la mémoire dépendant du sommeil”.

Ainsi, les personnes souffrant d’insomnie primaire auront des difficultés à consolider leur mémoire et ne seront pas aussi performantes que les patients normaux lorsqu’ils effectueront des tâches de mémoire après une période de sommeil3. En outre, la mémoire déclarative est améliorée par le sommeil à ondes lentes, ce qui inclut la mémoire sémantique et épisodique.

Un modèle central a été créé en partant du principe que le stockage de la mémoire à long terme est favorisé par l’interaction entre les réseaux hippocampique et néocortical. 

Plusieurs études ont montré que, une fois que les sujets ont été formés à l’apprentissage d’une tâche de mémoire déclarative, la densité des fuseaux de sommeil humains était nettement plus élevée que celle de la tâche de contrôle non liée à l’apprentissage. 

Bien-être : Importances du sommeil paradoxal et profond

Quelle est la fonction du sommeil profond ?

Des études sur la privation de sommeil4chez l’homme semblent suggérer que la principale fonction du sommeil lent/ profond pourrait être de donner au cerveau le temps de se remettre de son activité quotidienne. 

Une augmentation du métabolisme du glucose dans le cerveau se produit à la suite de tâches qui nécessitent une activité mentale. Une autre fonction affectée par le sommeil lent est la sécrétion d’hormones de croissance, qui est toujours la plus importante à cette phase de sommeil. De plus, elle crée à la fois une augmentation de l’activité neuronale parasympathique et une diminution de l’activité neuronale sympathique.

Dans le sommeil lent/ profond, les seuils d’éveil les plus élevés sont observés, comme la difficulté de se réveiller par le son d’un volume particulier. Lorsqu’une personne se réveille d’un sommeil total à ondes lentes, elle se sent généralement assez groggy. 

Les tests cognitifs effectués après le réveil indiquent que les performances mentales peuvent être altérées pendant des périodes allant de 30 à 90 minutes par rapport aux réveils d’autres stades. Cette phase est connue sous le nom d'”inertie du sommeil”.

Il y a toujours un fort rebond du sommeil total à ondes lentes après une privation de sommeil, ce qui signifie que le prochain épisode de sommeil comprendra non seulement plus de sommeil lent/ léger que la normale, mais aussi un sommeil à ondes lentes plus profond.

La durée précédente de cette phase, en plus de la durée de l’éveil ultérieur, déterminera la durée du sommeil à ondes lentes. 

Pour déterminer la quantité de sommeil à ondes lentes au cours d’une période de sommeil donnée, le principal facteur à noter est la durée de l’état de veille précédent, qui est généralement liée à l’accumulation de substances induisant le sommeil dans le cerveau.

Les Cycles du sommeil

Quelles sont les bénéfices d’un sommeil profond de qualité ?

Le sommeil profond, qui fait partie du cycle de sommeil typique de chaque nuit, se situe entre les sommeils lent/ léger et le sommeil paradoxal. Il remplit plusieurs fonctions dans la restauration et l’évolution de votre cerveau. Voici les 4 choses que vous devez savoir sur cette phase de sommeil.

1. Le sommeil profond régénère l’énergie dans le cerveau.

Bien que cela puisse sembler difficile à croire, lorsque vous dormez, votre cerveau est en fait dans un état actif. Les ondes cérébrales continuent, ralentissant et augmentant en fonction de l’endroit où vous vous trouvez dans votre cycle de sommeil5. Pendant le sommeil paradoxal, les ondes cérébrales se déplacent de la même manière que lorsque vous êtes éveillé.

Au contraire, le sommeil profond est caractérisé par de lentes oscillations des ondes cérébrales. Selon une étude de 2010 sur le sommeil et les niveaux d’énergie, l’énergie monte en flèche pendant ces lentes oscillations. Cela signifie que le sommeil profond permet de réparer le corps et de stocker de l’énergie pour les tâches du lendemain. 

Vous pouvez remercier le sommeil profond demain pour cette explosion d’énergie matinale.

2. Les souvenirs se font pendant le sommeil profond.

Vous avez probablement déjà entendu dire que le sommeil transforme vos moments quotidiens en souvenirs pendant la nuit, mais comment ce processus se déroule-t-il exactement ? 

Ce serait le sommeil profond qui fait son œuvre. Selon une autre étude de 2016 sur le sommeil et la mémoire, de lentes oscillations indiquent une communication entre l’hippocampe (qui stocke vos souvenirs récemment acquis) et le cortex (où sont stockés les souvenirs à long terme).

Nous pouvons également le remercier pour les souvenirs déclaratifs, en particulier – des souvenirs que vous pouvez décrire verbalement, comme ces vacances familiales hilarantes ou l’intrigue de votre émission de télévision préférée, plutôt que des souvenirs basés sur des compétences comme faire du vélo ou changer un pneu.

3. Il nettoie votre cerveau.

Il s’avère que le sommeil profond est aussi comme un four autonettoyant… à cette phase, le liquide céphalorachidien6évacue les toxines et les déchets collectés pendant la journée hors du corps, ce qui maintient le cerveau clair et sain. 

Ce même processus de rinçage du cerveau cible et élimine également une protéine toxique appelée bêta-amyloïde. Cette protéine est connue pour s’accumuler dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Garder son cerveau propre n’est qu’un élément de plus sur la liste du sommeil profond.

4. Le sommeil profond vous permet de continuer à grandir, mais il diminue avec l’âge.

Parlons de la libération d’hormones. Tout au long de votre vie, cette phase permet la libération d’importantes hormones de développement, pour la croissance et le métabolisme du glucose. Il est donc logique qu’une privation de sommeil profond soit souvent liée à des maladies chroniques7comme l’obésité et l’hypertension artérielle.

Il est également logique que le sommeil profond ait tendance à diminuer avec l’âge. Votre corps ne grandit plus beaucoup et a tendance à libérer moins d’hormones. Il faut aussi noter que le stress, la consommation de psychotropes et les maladies neurologiques dégénératives peuvent aussi rendre l’accès au sommeil plus difficile.

“  Chaque jour on meurt le matin de faim et le soir de sommeil “
Les SECRETS et les bienfaits du sommeil

Comment améliorer le sommeil profond?

Si vous avez déjà été réveillé d’un sommeil profond, vous savez à quel point il est frustrant (et fatiguant) de se réveiller avant d’être prêt. En effet, le sommeil profond est essentiel pour ressentir, performer et penser à notre plus haut niveau. Ne pas dormir suffisamment, ce n’est pas seulement vous préparer à la fatigue, c’est aussi vous forger un avenir d’oubli et de fatigue chronique.

La plupart des gens se sentent rafraîchis après avoir eu un sommeil profond suffisant, ce qui n’est pas surprenant étant donné que pendant le sommeil paradoxal, notre corps travaille dur pour réparer les muscles et renforcer notre esprit également. 

Cependant, nous ne dormons pas tous suffisamment chaque jour. C’est ce qui peut devenir à l’origine des problèmes de sommeil. Cela étant dit, beaucoup se demandent comment obtenir un sommeil plus profond.

Samuel Beckett parle du sommeil paradoxal : “Le sommeil est une sorte de protection, si paradoxal que cela puisse paraître “

Si vous vous demandez comment obtenir un sommeil plus profond la nuit, ces conseils valent la peine d’être essayés :

1. Mettez vos appareils hors tension

Regardons les choses en face. Nous sommes collés à nos smartphones et à nos tablettes tout au long de la journée, depuis notre réveil jusqu’à notre coucher. Malheureusement, la lumière vive qui provient de ces appareils stimule en fait le cerveau, ce qui peut à son tour affecter notre sommeil. Si vous voulez pouvoir mieux fermer les yeux la nuit, éteignez vos appareils au moins une heure avant de vous coucher afin de ne pas vous exposer à la lumière bleue.

Savez-vous que vous aurez un sommeil léger si vous êtes attachés à vos appareils ? Ceci vous gênera beaucoup !

2. Obtenez la bonne température pour votre chambre à coucher

Les gens ont des préférences différentes en ce qui concerne la température de leur chambre. Certains la préfèrent chaude, tandis que d’autres l’aiment froide. Cependant, la science et la physiologie s’accordent à dire que la meilleure température pour nous la nuit est de 37 degrés. Donc, si vous voulez profiter d’un sommeil lent profond, assurez-vous que la température de votre chambre est réglée en conséquence pour pouvoir bien dormir.

3. Exercice

Selon les instituts de santé, nous devons faire de l’exercice au moins une demi-heure par jour, cinq jours par semaine. Cela peut contribuer à améliorer le sommeil et la qualité du sommeil également. 

Bien dormir pour vivre en bonne santé

Cependant, il ne faut pas s’entraîner à proximité de l’heure du coucher, car cela peut également entraîner un manque de sommeil qui peut conduire à l’insomnie. Vous ne devez pas faire d’exercices extrêmes, car vous pouvez commencer par quelque chose de simple comme la promenade du chien, le yoga et même des exercices de jogging légers.

4. Bruit rose

Marre de votre sommeil léger ? Cela vous gêne et vous fatigue ? Un autre conseil pour obtenir un sommeil plus profond est d’essayer le bruit rose. Le bruit rose est similaire au bruissement des feuilles et au bruit des vagues qui touchent le rivage. On a constaté que ces bruits contribuent au temps que nous passons en sommeil profond.

5. Respectez votre cycle naturel sommeil-éveil

Sommeil profond insuffisant

Il est important que vous suiviez votre cycle veille-sommeil, ou rythme circadien, autant que possible pour bien dormir la nuit. Si vous suivez un horaire quotidien de sommeil et de réveil, vous vous sentirez plus frais et plus énergique que si vous dormiez à des heures différentes ou que vous faisiez la grasse matinée le week-end. Cela inclut également une sieste dans l’après-midi. 

Si votre sommeil est perturbé la nuit parce que vous faites une sieste l’après-midi, vous pouvez en faire l’économie. Veillez à respecter un horaire de sommeil cohérent tout au long de la semaine.

Votre sommeil léger vous empêche de vivre de beaux rêves et de profiter de vos nuits de sommeil profond ? suivez nos conseils !

6. Faites preuve d’intelligence dans votre consommation alimentaire

Un autre conseil pour mieux dormir la nuit est de se concentrer sur ce que vous avez mangé tout au long de la journée. Par exemple, une consommation excessive de caféine peut perturber votre sommeil, car il s’agit d’un stimulant. 

Vous devez éviter de trop manger pendant le dîner ou de consommer des aliments lourds et riches, car ils auront besoin de temps pour être digérés. Cela peut également affecter votre sommeil. La consommation d’aliments épicés peut également provoquer des brûlures d’estomac et des problèmes gastriques, ce qui peut vous empêcher de passer une bonne nuit de sommeil.

7. Suivez un rituel du coucher

Pour ceux qui ont du mal à dormir, le fait de suivre une routine relaxante à l’heure du coucher peut vous aider à vous préparer pour la nuit. Cette routine doit être centrée sur le fait de vous faire sentir calme et détendu. 

Évitez les situations stimulantes, stressantes ou excitantes qui vous empêcheront de dormir la nuit. Pensez à faire de la méditation, à écouter de la musique douce ou à faire des étirements légers pour détendre ces muscles tendus.

8. Investissez dans un matelas et des oreillers

Un autre conseil pour obtenir un sommeil plus profond est d’investir dans un matelas de bonne qualité et un ensemble d’oreillers qui vous permettront de vous sentir à l’aise au lit. Dormir sur un lit qui vous accompagne depuis une longue période peut ne pas être aussi soutenant qu’au cours des premières années. 

N’oubliez pas que les matelas s’usent en raison d’une usure constante, c’est pourquoi vous devez investir dans un nouveau matelas lorsque le vôtre ne vous aide plus à mieux dormir la nuit. Quant aux oreillers, choisissez ceux qui vous permettent de soutenir votre cou, sans que votre tête ne s’enfonce trop.

9. Utilisez une machine à bruit blanc

La nuit, il y a de nombreuses sources de bruit dans votre chambre, qu’il s’agisse du bruit des klaxons de voiture, de la musique forte de votre voisin ou même du ronflement de votre partenaire. Toutes ces distractions peuvent vous empêcher d’entrer dans un sommeil profond.

Cela étant dit, la mise en place d’une machine à bruit blanc qui peut noyer le reste des bruits extérieurs peut vous aider à vous endormir.

Retrouver un SOMMEIL PROFOND et réparateur : Mes 3 astuces !

Sommeil profond – Foire Aux Questions (FAQ)

Que se passe-t-il lorsque je n’ai pas assez de sommeil profond ?

Le sommeil profond est responsable du traitement des informations que vous rencontrez chaque jour. Si le sommeil n’est pas suffisant, le cerveau ne peut pas convertir ces informations en mémoire.

Le manque de sommeil de qualité est également lié à certaines conditions, comme

  • la maladie d’Alzheimer
  • les maladies cardiaques
  • diabète
  • stroke

Le stade de sommeil profond lui-même est associé à certains troubles, comme :

De combien de temps ai-je besoin pour dormir profondément ?

Vous passez environ 75 % de votre nuit en sommeil non REM et les 25 % restants en sommeil REM. Sur ce total, environ 13 à 23 % de votre sommeil est du sommeil profond.

Cela dit, le sommeil profond diminue avec l’âge. Si vous avez moins de 30 ans, vous pouvez avoir deux heures de sommeil profond chaque nuit. Si vous avez plus de 65 ans, en revanche, vous pouvez n’avoir qu’une demi-heure de sommeil profond chaque nuit, voire aucune.

Certes, il n’y a pas d’exigence spécifique en matière de sommeil profond. Cependant, les jeunes peuvent en avoir besoin d’une plus grande quantité car cela favorise la croissance et le développement. 

Les personnes âgées ont toujours besoin d’un sommeil profond, mais un sommeil moins profond n’est pas nécessairement le signe d’un trouble du sommeil.

Comment savoir combien je reçois ?

combien je reçois

Si vous vous réveillez épuisé, cela peut être le signe que vous ne dormez pas assez profondément.

À la maison, des appareils portables mesurent le sommeil en suivant les mouvements de votre corps pendant la nuit. Cette technologie est encore relativement nouvelle. Bien qu’elle puisse aider à identifier les habitudes de sommeil, elle n’est peut-être pas un indicateur fiable de la quantité de sommeil profond que vous avez.

Votre médecin peut vous recommander une étude du sommeil appelée polysomnographie (PSG). Pendant ce test, vous dormirez dans un laboratoire tout en étant branché à des moniteurs qui mesurent :

  • le rythme respiratoire
  • les niveaux d’oxygène
  • les mouvements du corps
  • rythme cardiaque
  • ondes cérébrales

Votre médecin peut utiliser ces informations pour vérifier si vous atteignez le sommeil profond et de différentes phases au cours de la nuit.

Sauter le sommeil peut sembler dangereux, voire mortel, surtout si vous êtes au volant. Vous pouvez avoir mauvaise mine, vous sentir de mauvaise humeur et avoir de mauvaises performances.

N’oubliez pas : Un cerveau qui a faim de sommeil l’aura, même si vous ne vous y attendez pas.
Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general