Sommeil et espérance de vie ! Oui c’est lié

Savez-vous que sommeil et espérance de vie sont étroitement liés ? Vous souhaitez absolument, tout comme moi, vivre une vie saine, mais surtout plus longue n’est-ce pas ? Vous avez tellement envie de connaître l’astuce qui améliore votre rythme et rend plus agréables vos années de vie ? Si nous vous disons que pour vivre plus, il faut tout simplement dormir plus, mais aussi convenablement ? 

Old woman relaxing at the beach

Asseyez-vous confortablement, vous pouvez vous allonger aussi! Après la lecture de cette article, votre corps trouvera les arguments nécessaires pour profiter d’un bon moment de sommeil.

Pourquoi notre corps a besoin de sommeil ?

Le but du sommeil1n’est pas seulement de vous aider à vous sentir plus frais, mais de permettre aux cellules de vos muscles, de vos organes et de votre cerveau de se réparer et de se renouveler chaque nuit. 

Le sommeil aide également à réguler votre métabolisme et la façon dont votre corps libère les hormones. Lorsque ces processus sont perturbés par le manque de sommeil, cela peut augmenter le risque de problèmes de santé.

Si le sommeil peut influer sur votre risque en soi, il est également possible qu’un problème sous-jacent affecte votre repos.

Par exemple, le manque de sommeil2est lié aux maladies cardiaques et à l’obésité, mais il se peut aussi qu’une maladie cardiaque et une obésité préexistantes entraînent des problèmes respiratoires comme l’apnée du sommeil, qui affecte négativement votre sommeil et, par conséquent, votre santé et votre longévité globales.

Dormir trop peu vous expose également au risque d’être impliqué dans des accidents potentiellement mortels. Une étude de 2014 a montré que dormir six heures par nuit augmente de 33 % le risque d’avoir un accident de voiture par rapport à sept ou huit heures de sommeil par nuit.

Les chercheurs ont conclu que 9 % de tous les accidents de voiture pouvaient être attribués aux personnes dormant moins de sept heures par nuit.

Le sommeil a passé l’éponge sur ma tristesse d’hier, mon serrement de cœur a disparu Henri-Frédéric Amiel
Le sommeil - C'est pas sorcier

Quelle est la meilleure durée de sommeil pour la longévité ?

Les personnes qui dorment régulièrement moins de sept heures par nuit (et souvent moins de cinq heures par nuit) ont 12 % plus de risques de mourir que les personnes qui passent sept à huit heures de sommeil chaque nuit, selon une étude de recherche.

Un autre examen de 15 études a révélé qu’un temps de sommeil trop court ou trop long augmentait le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Après des longues recherches, des études confirment qu’un manque de sommeil affecte les hormones qui peuvent augmenter l’appétit et diminuer le niveau d’énergie, ce qui peut conduire à l’obésité, aux problèmes de glycémie et aux maladies cardiovasculaires.

Le manque de sommeil est également lié à une inflammation de bas niveau dans l’organisme, qui peut contribuer aux maladies cardiovasculaires3ainsi qu’au cancer et à d’autres affections.

Outre les problèmes de santé, le manque de sommeil peut rendre la concentration plus difficile et augmenter les risques de blessures accidentelles.

D’autre part, une étude a présenté des résultats controversés qui ont suscité beaucoup d’attention dans les médias. Elle indique que dormir entre cinq et six heures par nuit n’a pas l’impact négatif associé à la privation de sommeil et suggère que la croyance qui montre que les gens ont besoin de huit heures de sommeil par nuit est incorrecte.

Néanmoins, la majorité des recherches suggèrent que sept à neuf heures de sommeil sont optimales.

Combien d'Heures de Sommeil par Nuit ? / Mieux Dormir

Qu’est-ce qu’un excès de sommeil ?

Le manque de sommeil peut certainement vous nuire, mais un long sommeil est-il également associé à des problèmes de santé ?

Ah oui, il ne faut pas exagérer aussi !

Une étude a montré que les personnes qui dorment régulièrement plus de huit ou neuf heures par nuit ont un risque de mourir 30 % plus élevé que les personnes qui dorment sept à huit heures par nuit.

Il n’est pas certain qu’un sommeil excessif soit en soi nocif pour l’organisme, mais il est lié à un certain nombre de conditions qui peuvent augmenter le risque de décès.

A woman with problem sleeping

Les personnes atteintes de maladies comme le cancer, par exemple, ont tendance à dormir plus longtemps. La dépression, l’obésité et un mauvais état de santé général peuvent également conduire à passer plus d’heures au lit.

Les résultats de cette recherche ne signifient pas que vous ne devez pas vous autoriser à dormir plus tard lorsque vous êtes fatigué. Cependant, si vous dormez régulièrement plus de neuf heures par nuit, cela pourrait être un signe de dépression ou d’un autre problème de santé.

N’oubliez pas de discuter de vos habitudes de sommeil avec votre médecin, en particulier si elles ont récemment changé.

Chacun a besoin d’une quantité de sommeil différente pour être en bonne santé. Il est préférable de s’autoriser à dormir suffisamment pour se sentir frais et dispos pour la journée.

Sommeil et espérance de vie : quels sont les risques de l’excès de sommeil pour la santé ?

Ce n’est pas seulement le manque de sommeil qui peut être grave. Dormir trop peut aussi être le signe de problèmes de santé. Dans une étude, le fait de dormir pendant une longue période, caractérisée par plus de 10 heures par nuit, a été associé à des maladies psychiatriques et à un IMC plus élevé, mais pas aux autres affections chroniques liées à un manque de sommeil.

Une autre étude portant sur plus de 30 000 personnes a révélé que le fait de dormir neuf heures ou plus par nuit entraînait une augmentation de 23 % de l’incidence des accidents vasculaires cérébraux4par rapport à ceux qui dorment sept à huit heures par nuit.

Le fait d’avoir régulièrement besoin d’heures de sommeil supplémentaires peut être un signe que quelque chose ne va pas.

Woman visiting psychologist

Un excès de somnolence peut être causé par une mauvaise qualité générale du sommeil, provenant de nombreuses causes potentielles telles que les troubles du sommeil ou l’apnée du sommeil, et vous devriez consulter un professionnel de la santé pour examiner vos habitudes de sommeil.

L’ingestion d’alcool le soir peut également perturber le sommeil normal et entraîner une mauvaise qualité de sommeil.

En outre, dormir trop (ou trop peu, ou avec un réveil matinal) peut être le résultat d’une dépression. Parfois, les symptômes de dépression ne sont pas plus manifestes et il est important d’explorer cette possibilité avec un professionnel de la santé.

“  Le plus beau sommeil ne vaut pas le moment où l’on se réveille “André Gide
Santé - Quand trop dormir devient une maladie

Il y a une infinité d’activités qui nous donnent envie de repousser notre heure de coucher de plus en plus tard, du travail à Facebook en passant par nos émissions de télévision préférées. Prendre l’habitude de lésiner sur le sommeil peut avoir un impact énorme sur la santé et même conduire à une vie plus courte.

Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general