Entretenir un matelas en mousse


Les matelas en mousse sont tellement développés ces dernières années qu’ils font désormais partie des favoris, à côté des matelas à ressorts. Les personnes qui bougent beaucoup pendant leur sommeil apprécient particulièrement leur souplesse et leur confort, afin de ne pas réveiller leur partenaire par leurs mouvements. Cet article vous présente les étapes à suivre pour entretenir un matelas en mousse tout en vous proposant les astuces de l’entretien. 

Étapes à suivre pour entretenir votre matelas en mousse 

De plus, la mousse hautement élastique se moule à votre corps pour vous offrir confort et stabilité, quelle que soit votre position de sommeil ! En revanche, les matelas en mousse à haute résilience ne sont pas recommandés si vous transpirez beaucoup la nuit. En revanche, vous apprécierez votre matelas en mousse haute résilience et sa bonne isolation thermique si vous avez rapidement froid la nuit. 


Notez également que les matelas en mousse à haute résilience sont connus pour leur grande élasticité ponctuelle. En termes simples, cela signifie que les parties lourdes du corps, comme les épaules et les hanches, s’enroulent facilement, tandis que les parties légères sont parfaitement soutenues, une aubaine pour toute personne souffrant du dos. 

Le matelas en mousse hautement élastique présente un autre avantage « poids » : il est très léger. Cela signifie que vous pouvez le transporter facilement, mais aussi le retourner sans problème, ce qui constitue un sérieux avantage en termes d’hygiène. Le matelas à mémoire de forme est une variante du matelas en mousse. 


Il est capable de conserver l’empreinte de la position que vous avez prise pendant votre sommeil dans sa mousse élastique spéciale pendant un certain temps, même si vous avez bougé ou si vous vous êtes levé. 

Si vous bougez peu ou pas du tout pendant votre sommeil, ce type de matelas en mousse est parfait pour vous car, grâce à la mousse à mémoire de forme, il soulage les points de pression et assure une position allongée parfaitement ergonomique. 


Si, en revanche, vous êtes un dormeur agité, ce type de matelas en mousse n’est pas fait pour vous, car l’empreinte que votre corps laisse dans le matelas en mousse peut devenir inconfortable.

1- Nettoyer le matelas en mousse régulièrement 

Vous n’avez pas besoin d’utiliser des produits coûteux et toxiques qui nuisent à la planète pour nettoyer votre matelas en mousse. De nombreux produits naturels ont prouvé leur efficacité en matière de nettoyage. C’est le cas du vinaigre blanc qui désinfecte en profondeur en plus de nettoyer. Le bicarbonate de soude fait ressortir la blancheur du matelas en mousse et élimine les mauvaises odeurs. Le gros sel ou les cristaux de soude sont efficaces pour éliminer les taches tenaces. 

Lors du nettoyage, évitez de tremper le matelas, ne versez pas d’eau, mais travaillez avec une éponge ou un gant de toilette imbibé de liquide et essoré. 

Procédez sur toute la surface, si vous ne nettoyez que des zones individuelles, des taches apparaîtront. Il est préférable de commencer le nettoyage tôt le matin afin que le matelas en mousse puisse sécher à l’air frais le plus longtemps possible. Aérez bien la pièce pour éliminer l’humidité, et si vous pouvez laisser entrer le soleil, c’est encore mieux !

Une technique pour nettoyer le matelas en mousse consiste à utiliser de l’ammoniac. Il s’agit d’un traitement de très haut niveau pour se débarrasser des taches les plus tenaces. L’ammoniac est en effet à la fois un irritant et une solution corrosive.


Portez des équipements de protection tels qu’un masque, des gants de ménage et des lunettes de sécurité ;

  • Préparez deux litres d’eau chaude.
  • Ajoutez une demi-cuillerée de liquide vaisselle.
  • Ajoutez une tasse d’ammoniaque à cette solution.
  • Mélangez jusqu’à ce que vous obteniez un résultat homogène.

Suivez les étapes suivantes pour appliquer cette solution :

  • Essorez un chiffon pour ne pas mouiller complètement le matelas en mousse.
  • Nettoyez le matelas en mousse dans son intégralité.
  • Insistez sur les taches.
  • Attendez jusqu’à une demi-heure pour que la solution fasse effet.
  • Rincez le matelas en mousse avec un chiffon imbibé d’eau propre.
  • Rincez le matelas avec un chiffon humidifié à l’eau claire ; insistez sur les zones souillées pour diluer.
  • Rincez souvent la toile jusqu’à ce qu’elle soit propre avant de la repasser sur le matelas en mousse.
  • Enfin, séchez autant que possible avec des serviettes en papier.

Une fois le matelas en mousse débarrassé des saletés, il est temps de le sécher :

  • Absorbez l’excès d’eau avec un chiffon sec.
  • Changez le chiffon s’il est trop humide pour absorber l’eau.
  • Utilisez l’air chaud d’un sèche-cheveux pour terminer le processus de séchage.
  • Évitez l’air chaud, car il peut rétrécir le matelas.

Si l’ammoniac n’est pas disponible, les cristaux de soude peuvent être substitués. Voici comment préparer la solution :  

  • Versez 2 litres d’eau chaude, non bouillante, dans un récipient.
  • Remuez jusqu’à ce que l’eau soit plus ou moins blanche.
  • Nettoyage d’un matelas avec du savon de bile de bœuf.
  • Humidifiez une éponge.
  • Frottez-le avec le savon au fiel de bœuf. .
  • Appliquez sur les taches.
  • Laissez agir pendant 15 minutes.
  • Rincez à l’aide d’un chiffon en microfibre.
  • Ne pas faire tremper le matelas.

Nettoyage du matelas avec du vinaigre d’alcool

Si le matelas est modérément sale, du vinaigre blanc suffit. Il peut être utilisé sans dilution. Toutefois, s’il n’y a pas assez de vinaigre pour couvrir toutes les taches, il faut refaire une solution diluée. Il suffit de :

  • Versez 200 ml d’eau chaude dans un seau.
  • Ajoutez 500 ml de vinaigre blanc.
  • Mélangez-le avec 2 cuillères à soupe de liquide vaisselle.

Pour éliminer toutes les taches sèches causées par le déversement antérieur de liquides ou d’aliments, nous devons préparer dans un récipient un mélange composé de deux tiers de peroxyde d’hydrogène et d’un autre tiers de savon liquide normal qui ne contient pas de colorants ni d’huiles. 

Remuez le mélange jusqu’à ce qu’une mousse se forme, ce qui nous aidera à nettoyer. Ensuite, nous trempons une brosse propre dans ce mélange et nous frottons très doucement les taches sur le matelas. Une fois que les taches ont disparu, il faut poursuivre avec un chiffon propre et légèrement humide pour enlever les résidus qui pourraient encore être présents.


Au fait. Si votre matelas est en mousse viscoélastique, vous devez faire très attention lorsque vous nettoyez ce type de taches. Utilisez le moins de mousse possible pour que votre matelas ne soit pas trop mouillé. Faites également attention lors du séchage qui suit. Si vous décidez d’utiliser un sèche-cheveux, n’utilisez jamais la puissance maximale.

2- Protégez le matelas en mousse 

La protection de votre matelas est importante pour optimiser la durée de vie de votre literie et maximiser la qualité de votre sommeil. En outre, un matelas souillé, même en excellent état, ne sera pas retourné sous garantie dans la plupart des cas. Vous devez donc le protéger avec un protège-matelas et un drap-housse. 


Ils existent dans une grande variété de tissus : coton, soie, lin, polyester. De même, les protège-matelas peuvent être imperméables, mais attention aux protections en plastique qui peuvent ne pas être confortables ou avoir tendance à créer des bruits de frottement contre le matelas. L’autre inconvénient majeur de ce type de protège-matelas est qu’il empêche la ventilation de votre literie. Nous vous recommandons un protège-matelas en molleton 100 % coton, que vous pouvez également faire bouillir à 95 °C pour éliminer les taches éventuelles.

Nettoyez votre sommier à lattes une fois par an pour le nettoyage de printemps. S’il s’agit d’un cadre à lattes en bois ou en PVC, frottez-le avec un chiffon en microfibre imbibé de savon noir dilué dans l’eau, rincez-le et séchez-le. Dans le cas d’un lit à sommier, passez l’aspirateur tout autour, vous pouvez également utiliser un nettoyeur à vapeur, à condition de bien laisser sécher avant de recouvrir le lit. 

Ne dormez jamais sans draps, taies d’oreiller ou housses de couette, c’est une très mauvaise idée. 

En effet, qu’il s’agisse du matelas, de l’alèse, des oreillers ou de la couette, une fois que vous avez dormi sans aucune protection, ils deviennent de véritables nids à acariens, et ils sont beaucoup plus compliqués à laver que les draps ou les housses.

Il est essentiel de renouveler votre linge de lit tous les 8 à 10 ans pour assurer une hygiène et un bien-être maximum.

Les bonnes habitudes pour protéger votre matelas 


Quelques gestes quotidiens permettent également de préserver l’état de votre matelas : aérez-le au moins 15 minutes par jour, maintenez une température de 18°C et passez l’aspirateur entre les lattes et sous le sommier. Contrairement à la croyance populaire, vous devriez éviter de faire votre lit le matin.  Cela empêche la ventilation, piège l’humidité et constitue un terrain de reproduction idéal pour les acariens.

 Nous vous recommandons de retourner régulièrement votre matelas de la tête aux pieds pour éviter l’affaissement du matériau. Pensez également à le tourner de l’autre côté (si votre matelas le permet) pour bénéficier de meilleures propriétés de rétention de la chaleur ou de ventilation, par exemple.


L’ajout d’un sur-matelas permet également d’éviter que votre matelas ne se salisse. Cet accessoire améliore considérablement l’hygiène de votre literie, car l’eau que votre corps excrète pendant le sommeil n’est plus absorbée par votre matelas. Une alèse est également plus facile à nettoyer, car elle prend moins de place. Par exemple, vous pouvez le nettoyer à sec ou retirer la housse pour faciliter l’entretien si le produit le permet. Toutefois, sachez que le sur-matelas modifiera la réception de votre lit.

Il existe également des housses de matelas intégrales qui enveloppent complètement le matelas. Si vous êtes intéressé par ce type de produit, assurez-vous que le matériau utilisé permet la circulation de l’air. Sinon, vous risquez seulement que l’humidité et les acariens soient piégés dans le matelas, ce qui serait contre-productif. Malheureusement, il peut arriver que le matelas se salisse malgré toutes les précautions.


Après avoir éliminé les taches et séché le matelas, nous pouvons passer à la quatrième étape. Afin de désodoriser le matelas en mousse, il faudrait acheter un produit spécifique, de préférence : un récipient ordinaire de 200 grammes. Il est important que le récipient contienne un dispositif de dosage (de nos jours, ils sont presque tous vendus sous ce format) afin que nous puissions le saupoudrer sur le matelas.

Après avoir saupoudré le bicarbonate sur les zones que nous trouvons les plus malodorantes (surtout les zones qui ont le plus de contact avec la tête et les pieds), nous le laissons pendant une heure maximum. Après ce temps, nous enlevons les restes de bicarbonate de tout le matelas à l’aide de la brosse aspirante.

3- Désinfectez le matelas en mousse facilement  


Une fois la phase de nettoyage terminée, il est temps de désinfecter le matelas en mousse. Car même si elle est propre, cela ne signifie pas qu’elle ne contient pas de microbes ou de bactéries.

Le moyen le plus simple de désinfecter un matelas est de l’exposer au soleil pendant au moins 6 heures. Les rayons ultraviolets sont capables d’éliminer les virus, les bactéries et les microbes de toutes sortes. S’il n’y a pas de place pour les bains de soleil, ayez recours aux désinfectants.


Nous avons atteint la désinfection maximale. Après avoir éliminé les mauvaises odeurs, il faut se plonger dans la désinfection totale. Pour cela, nous avons besoin de l’aide d’un spray désinfectant pour textiles. Un produit qui pourrait être difficile à obtenir dans les pires moments de la pandémie, mais qui est désormais disponible dans chaque établissement commercial, pharmacie et supermarché. Quant au nettoyant enzymatique, l’idéal est de miser sur le format spray pour contrôler sa propagation.

Le matelas est exposé à de nombreux éléments. Il est piétiné par des pieds sales, mouillé par des déversements accidentels, sali par des taches de sueur, etc. De plus, c’est un environnement propice au développement de la vermine et des bactéries de toutes sortes. Ce sont les raisons pour lesquelles il est nécessaire de désinfecter et de nettoyer le matelas régulièrement.


Les taches et la saleté sont présentes partout dans la maison. Les matelas sont également exposés à ces éléments. Cependant, un nettoyage régulier garantit le confort et la longévité. Dormir sur un matelas sain est important pour votre santé. De plus, le nettoyage d’un matelas ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel, il suffit d’être attentif et d’effectuer un entretien régulier. En fait, leur nettoyage peut s’avérer décourageant si les taches s’accumulent.

Il est recommandé de ne pas verser d’eau sur le matelas pour éviter de le ramollir et de l’endommager. L’utilisation d’une éponge ou d’un gant de toilette mouillé et essoré évite le trempage. De plus, en nettoyant toute la surface et pas seulement les zones souillées, vous éviterez l’apparition de taches sur le matelas. En outre, il est recommandé de procéder à un dépoussiérage complet avant d’éliminer les taches.


Si un lavage complet est nécessaire, le plus tôt sera le mieux. Il est préférable de le faire tôt le matin pour que le matelas ait le temps de sécher. Notez que l’assèchement de l’air implique de ventiler la pièce autant que possible. Enfin, il est important d’utiliser le bon produit.

Vous pouvez Diluer de l’eau de Javel dans un peu d’eau ordinaire, mettez le mélange sur une éponge ou un gant de toilette et frottez vigoureusement le matelas. Rincez avec une éponge ou un gant humide et laissez sécher.

Entretenir un matelas en mousse : Foire Aux Questions (FAQ) 

1- Comment protéger le matelas de la sueur ?


Doux et absorbants, les protège-matelas en coton sont parmi les plus confortables. Les protège-matelas en coton sont constitués de fibres naturelles qui contribuent à absorber l’humidité et la transpiration. Bouclette : Le protège-matelas Bouclette, 100% coton, offre une très forte absorption de l’humidité.

2- Quelle alèse utiliser pour éviter la transpiration ?

Un drap-housse 2 en 1 pour une double protection : une face TENCEL™ qui assure une bonne régulation de la température pendant le sommeil pour limiter la transpiration excessive, une face polyuréthane qui protège le matelas en bloquant les liquides sans entraver la circulation de l’air.

3- Comment protéger votre nouveau matelas ?

Les draps-housses sont comme des draps-housses et couvrent l’ensemble du matelas et toute sa hauteur. Si vous avez le choix, vous devriez opter pour les draps-housses. Ils protègent mieux votre matelas et, surtout, ils ont une meilleure tenue et restent en place jusqu’au lendemain matin.

4- Comment savoir si vous devez changer votre matelas ?

Pour savoir quand vous devez remplacer votre matelas, tenez compte de sa durée de vie. Dix ans, 43 000 nuits, 30 000 heures de sommeil : c’est la durée de vie approximative d’un matelas. Après une décennie de bons et loyaux services, il est généralement recommandé de remplacer la literie vieillissante par une literie neuve.

5- Quelle est la durée de vie moyenne d’un matelas ?

Un matelas classique en mousse de polyuréthane a une durée de vie maximale de 5 ans et s’affaisse très rapidement. Le latex ou le noyau de ressorts ensachés sont des matériaux plus résistants dans le temps.

Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general