Sommeil de bébé : 9 conseils pour assurer une nuit de sommeil complète

le sommeil de votre bébé

Vous venez juste d’avoir un nouveau né ? Un nouveau monde, une nouvelle vie et surtout un nouveau rythme de sommeil. Sommeil de bébé est vraiment ce qui vous inquiète ? Vous ne savez pas quand devra-t-il dormir ? combien d’heures sont nécessaires pour lui assurer le repos dont son corps et sa croissance ont besoin ? 

Procurer un rythme claire vous permettra vous aussi de vivre à l’aise et non dans le stress des cris de bébé grincheux ! 

Attention, bébé ne pardonne jamais les manques de sommeil ! Il punit sévèrement

Lisez nos réponses et nos conseils pour éviter de passer des nuits blanches et de réveiller les voisins !

Comment s’assurer que mon bébé dort suffisamment ?

Ce n’est pas difficile de juger si votre enfant a besoin de dormir plus. Ses yeux, son allure et son caractère peuvent vous répondre. Votre bébé se réveille avec un grand sourire ? Tant mieux, mission accomplie ! Bébé est en colère, il ne cesse pas de pleurer que lorsqu’il est entre vos bras ? Là vous devez apprendre davantage sur le sommeil de bébé pour réussir à le soulager. 

En effet, il existe des comportements qui participent au soulagement du petit bout de chou et d’autres qui rendent plus difficile son sommeil et plus fatigante la vie  de maman, et de papa aussi ! 

Soyez deux pour soulager bébé !

Une surstimulation pendant la journée peut faire que votre bébé ne dorme pas assez, ou qu’il dorme au moment où il devrait manger, en raison de l’épuisement. Les nouveau-nés ont besoin d’être nourris fréquemment pour assurer leur bon développement.

Si votre nouveau-né est trop fatigué (c’est-à-dire s’il est resté trop longtemps éveillé entre deux siestes), le faire dormir facilement n’est pas évident.

Avec un bébé en route, ou peut-être tout juste arrivé, vous avez probablement été averti des nuits blanches qui vous attendent dans un avenir proche. Tous les parents savent que le manque de sommeil n’est qu’une partie du problème, mais dîtes-vous bien, les moments magiques et inestimables que vous passez avec votre bébé au cours de ses premières semaines en valent la peine.

Vous pouvez améliorer son sommeil facilement, cela prend du temps, mais ensemble, on y arrive !

1. Sommeil de bébé : apprendre le cycle de sommeil de votre bébé

Alors que votre bébé a votre nez ou vos yeux, quand il s’agit de cycle de sommeil1, vous ne pourriez pas être plus éloignés l’un de l’autre!

La principale raison pour laquelle les habitudes de sommeil de votre nouveau-né sont imprévisibles est liée à l’évolution de son cycle de sommeil

Quoi de neuf sur le sommeil des bébés ? - La Maison des maternelles #LMDM

Les adultes peuvent facilement passer d’un cycle de sommeil à l’autre sans se réveiller complètement. Les nouveau-nés, en revanche, ne restent pas longtemps dans un sommeil profond (sommeil paradoxal) et sont donc plus susceptibles de se réveiller fréquemment. 

Vers 3 mois environ, le cycle de sommeil de bébé va changer pour ressembler un peu plus au vôtre, c’est pourquoi c’est à cet âge que vous remarquerez l’apparition de schémas de sommeil plus stables et prévisibles.

Malheureusement, peu après 3 mois et jusqu’au 4ème mois, votre bébé subit également de nombreux changements physiologiques, qui peuvent affecter son cycle et sa structure de sommeil2; c’est ce qu’on appelle communément la régression du sommeil à 4 mois.

2. De combien de temps le bébé a-t-il besoin pour dormir ?

Votre nouveau-né passera la majorité de son temps à dormir, et le reste à manger – c’est particulièrement vrai pendant les premières semaines.

Profitez-en pour apprendre à vivre avec ce nouvel amour du ciel ! 

À l’âge de 6 semaines, votre nouveau-né dormira jusqu’à 18 heures par période de 24 heures, dans les premiers jours de sa vie, il dormira encore plus ! Bien entendu, à mesure que votre bébé grandira, il aura de moins en moins besoin de sommeil chaque jour.

Les nourrissons dorment entre 9 et 12 heures pendant la nuit et font une sieste entre 2 et 5 heures pendant la journée. À 2 mois, les nourrissons font entre deux et quatre siestes par jour, et à 12 mois, ils font une ou deux siestes.

Attendez-vous à ce que des facteurs tels qu’une maladie ou un changement de routine perturbent le sommeil de votre bébé. Les étapes du développement, notamment le fait de se tenir debout et de ramper, peuvent également perturber temporairement le sommeil.

À l’âge de 6 mois, la plupart des bébés sont physiologiquement capables de dormir toute la nuit et n’ont plus besoin d’être nourris la nuit. Cependant, 25 à 50 % d’entre eux continuent à se réveiller pendant la nuit.

En ce qui concerne le réveil pendant la nuit, le point le plus important à comprendre est que tous les bébés se réveillent brièvement entre quatre et six fois. Les bébés qui sont capables de se calmer pour se rendormir (“auto-soothing”) se réveillent brièvement et se rendorment tout de suite.

En revanche, les “signaleurs” sont les bébés qui réveillent leurs parents et qui ont besoin d’aide pour se rendormir. Beaucoup de ces signalisateurs ont développé des associations inappropriées de début de sommeil et ont donc des difficultés à s’apaiser.

Cela est souvent dû au fait que les parents ont pris l’habitude d’aider leur bébé à s’endormir en le berçant, en le tenant ou en l’amenant dans leur propre lit.

Avec le temps, les bébés peuvent apprendre à compter sur ce type d’aide de la part de leurs parents pour s’endormir. Bien que cela ne soit pas un problème à l’heure du coucher, cela peut entraîner des difficultés pour votre bébé à se rendormir tout seul pendant la nuit. 

Quelles sont les habitudes de sommeil des nouveau-nés?

1. 0-6 semaines : survie du sommeil

Les habitudes de sommeil de votre nouveau-né semblent irrégulières et erratiques. C’est le véritable stade du “nouveau-né”. Comme nous l’avons mentionné, votre bébé passera la plupart de son temps à dormir, ne se réveillant que pour manger.

sommeil de bébé : Le rythme de sommeil de votre nourrisson

Vous aurez l’impression d’être dans un cycle constant mangez, dormez et faites caca. C’est généralement l’étape la plus épuisante pour les parents, malgré le nombre d’heures de sommeil du bébé, car vous ne dormirez que quelques heures à la fois. C’est pourquoi nous l’avons appelé le stade de “survie du sommeil”.

Pendant cette période, assurez-vous que votre bébé reçoit tout le sommeil, l’amour et les soins dont il a besoin – c’est ce qui est le plus important. Évitez d’introduire des aides ou des associations de sommeil si vous le pouvez, mais en fin de compte, faites simplement ce que vous devez faire pour vous assurer que votre bébé et vous vous reposez suffisamment.

Prenez le temps d’aider votre nouveau-né à dissiper toute confusion jour/nuit. À cet âge, il est trop tôt pour avoir un horaire de sommeil super structuré. Bien que vous puissiez commencer à mettre en place une routine simple pour le coucher, votre bébé va simplement s’endormir quand il en a envie. 

Au contraire, en lui apprenant la différence entre le jour et la nuit en gardant les journées claires et pleines d’activité et les nuits sombres, calmes et tranquilles, vous l’aiderez à faire une association qui lui permettra de mieux dormir en grandissant.

2. 2-3 mois : apprentissage du sommeil

Le rythme de sommeil de votre nouveau-né commence à se transformer en un véritable rythme ! Il est probablement capable de rester éveillé un peu plus longtemps entre deux endormissements, et vous avez une idée des moments où il commence à s’endormir.

Il n’en reste pas moins que votre bébé ne sera probablement pas réveillé plus de deux heures d’affilée.

Vous êtes évacués par ces 6 premières semaines de hauts et de bas constants. Vous êtes prête à faire dormir votre bébé pendant de plus longues périodes, surtout la nuit ! Toutefois, ce n’est pas facile, et cela ne se fera pas en une nuit.

Pendant la phase de “survie du sommeil”, vous avez peut-être pris des habitudes qui ne sont pas viables à long terme, comme nourrir votre bébé ou le bercer pour l’endormir. Commencer à introduire de bonnes habitudes de sommeil à ce stade vous aidera à jeter les bases d’un sommeil sain.

L’estomac de votre bébé est un peu plus gros maintenant, donc il restera plein plus longtemps, mais les bébés de cet âge ont encore besoin d’être nourris toutes les quelques heures, y compris pendant la nuit.

C’est à ce moment-là que vous pouvez commencer à mettre en place une routine pour le coucher de votre bébé.

Vous avez probablement déjà remarqué les choses qui semblent apaiser votre bébé: 

Des histoires ? 

Des bains ?

Des câlins ?

Essayez différentes activités apaisantes et développez une routine nocturne qui aide à détendre votre bébé et à le préparer au sommeil.

Avoir une routine régulière est tellement important pour un sommeil sain.

De plus, prenez note des signaux de somnolence3de votre bébé. 

Vous ne voulez pas que votre bébé soit trop fatigué. En connaissant et en remarquant ses signaux de somnolence, vous pourrez le mettre au lit lorsqu’il est somnolent et éveillé et éviter qu’il ne soit trop fatigué.

3. 4-6 mois : établir des habitudes de sommeil saines 

Les habitudes de sommeil de votre nouveau-né peuvent sembler changer. La période des 4 à 6 mois est une période de transition pour votre bébé, surtout en ce qui concerne son sommeil !

Le rythme de sommeil de bébé

Ces transitions font que le sommeil a une apparence très différente selon le bébé. Certains bébés ne font plus que deux siestes4par jour, d’autres se battent encore pour faire dormir leur bébé pendant la sieste.

Certains bébés connaîtront une régression du sommeil en raison de changements dans leur cycle de sommeil, tandis que d’autres pourraient potentiellement dormir toute la nuit.

Les transitions seront votre plus grand défi pendant cette période. Qu’il s’agisse d’une transition visible, ou d’une transition que vous ne pourrez peut-être pas voir, comme les changements de leur cycle de sommeil, sachez que ces transitions sont temporaires, donc les défis qui y sont associés le sont aussi.

Les repas de vos bébés sont probablement déjà consolidés, mais cela signifie que vous les nourrissez encore 5 à 6 fois dans la journée. De nombreux bébés ont encore au moins une tétée de nuit à cet âge, mais ce n’est peut-être pas nécessaire.

Consultez votre pédiatre pour vous assurer qu’il est possible de commencer à sevrer la ou les tétées de nuit en toute sécurité, puis suivez notre conseil zen pour rompre l’association.

C’est le moment de commencer à rompre les associations de sommeil. Une association de sommeil peut être tout ce qui aide votre bébé à s’endormir. Certaines associations de sommeil, comme l’emmaillotement ou le bruit blanc, sont positives.

D’autres, comme le bercement ou l’allaitement, sont négatives car elles ne sont pas durables. Tous les bébés doivent apprendre à s’apaiser à un moment donné, et la première étape consiste à rompre lentement les associations négatives du sommeil.

Une fois qu’ils ne dépendent plus d’une aide extérieure pour s’endormir, ils pourront apprendre à s’endormir de manière autonome. Si vous nourrissez votre bébé pour qu’il dorme, commencez à le sevrer des tétées en les raccourcissant. Si vous le bercez pour l’endormir, bercez-le pendant de plus courtes périodes avant de le coucher.

4. 6-10 mois : trouver le sommeil

Le rythme de sommeil de votre bébé est tout à fait unique ! Pendant cette période, il y a une chose sur laquelle on ne peut pas insister assez : Chaque bébé est différent ! 

Certains bébés progressent plus rapidement que d’autres. Ainsi, alors que votre bébé ne dort que 4 heures par nuit, le bébé de votre ami dort peut-être depuis un mois.

Si vous commencez tout juste à mettre en place une routine régulière pour le coucher, à apprendre les signaux de somnolence de votre bébé et à rompre les associations de sommeil, il faudra un peu plus de temps à votre bébé pour atteindre l’étape du sommeil nocturne, mais ce n’est pas grave !

Tout sur le sommeil de mon bébé - La Maison des maternelles #LMDM

A cet âge, vous devriez encore voir un schéma de sommeil distinct, et vous pouvez utiliser cela pour commencer à mettre en œuvre tous les conseils zen que vous avez pu manquer jusqu’à présent .

Certains parents ont peut-être eu de la chance et leur bébé dort déjà toute la nuit à ce stade ! D’autres parents attendent encore patiemment. Si vous faites partie du deuxième groupe, ne stressez pas. De nombreux bébés ne dorment pas toute la nuit avant l’âge de 6 mois!

5. 10-12 mois : éviter les troubles du sommeil 

Votre bébé ressemble un peu plus à un adulte, sauf pour les siestes. Il est probable que votre bébé commence à dormir toute la nuit, qu’il fasse quelques siestes par jour et qu’il passe beaucoup plus de temps à jouer et à explorer qu’à dormir !

Le plus grand défi : À ce stade, votre plus grand défi sera de faire face à d’éventuels revers. Les régressions du sommeil5se produisent généralement à 8, 9 ou 10 mois, et certains bébés connaissent même des régressions du sommeil à 12 mois (lorsqu’ils s’apprêtent à abandonner la deuxième sieste).

Les différentes étapes, les changements de routine ou d’environnement et l’anxiété de séparation sont quelques-unes des causes des régressions ou des revers du sommeil à cet âge. 

En général, vous continuerez à allaiter ou à nourrir au biberon 3 à 4 fois par jour, et vous compléterez avec des aliments solides. Vous pourrez remarquer une augmentation de l’appétit vers l’âge de 10 mois en raison de l’augmentation du niveau d’activité de votre bébé.

Cela peut nécessiter des collations supplémentaires tout au long de la journée. À cet âge, la plupart des bébés peuvent dormir toute la nuit sans être nourris.

Si votre bébé subit un retard de sommeil pendant cette période, cela peut être particulièrement frustrant, voire décourageant. Juste au moment où vous pensiez avoir tout compris, il cesse soudainement de dormir toute la nuit ou il déteste les siestes.

Comment aider votre enfant à bien dormir?

1. Apprenez les signes de somnolence de votre bébé

Certains bébés s’agitent ou pleurent lorsqu’ils sont fatigués, tandis que d’autres se frottent les yeux, fixent l’espace ou tirent sur leurs oreilles. Votre bébé s’endormira plus facilement et plus rapidement si vous le couchez dès qu’il vous fait savoir qu’il a sommeil.

2. Décidez de l’endroit où votre bébé va dormir

bébé va dormir

Essayez de décider de l’endroit où votre bébé va dormir à long terme à l’âge de trois mois, car les changements dans les conditions de sommeil seront plus difficiles pour votre bébé à mesure qu’il vieillit.

Par exemple, si votre bébé dort dans un berceau, mettez-le dans un lit d’enfant dès l’âge de trois mois.  Pratiquez toujours l’ABC du sommeil sûr : Les bébés doivent toujours dormir seuls, sur le dos, dans un berceau.

3. Établissez un horaire de sommeil quotidien

Les bébés dorment mieux lorsqu’ils ont des heures de sommeil et de réveil régulières. Notez que le fait de réduire les siestes pour favoriser le sommeil nocturne entraîne une fatigue excessive et une moins bonne nuit de sommeil.

4. Encouragez l’utilisation d’un objet de sécurité

Une fois que votre bébé est assez âgé (à 12 mois), introduisez un objet de transition ou d’amour, comme un animal en peluche, une couverture ou un t-shirt que vous avez porté (nouez-le). Intégrez-le dans votre routine du coucher et chaque fois que vous câlinez ou réconfortez votre bébé.

Ne forcez pas votre bébé à accepter l’objet, et sachez que certains bébés ne développent jamais d’attachement à un seul objet.

5. Établissez une routine pour le coucher

Établissez une routine cohérente à l’heure du coucher qui comprend des activités calmes et agréables auxquelles vous pouvez vous tenir lorsque votre bébé grandit. Il peut s’agir par exemple d’un bain et d’histoires à raconter à l’heure du coucher.

Les activités les plus proches de l’extinction des feux doivent avoir lieu dans la chambre où dort votre bébé. Évitez également d’intégrer les tétées dans la routine du coucher après 6 mois.

6. Mettez en place un environnement cohérent dans la chambre à coucher

Assurez-vous que l’environnement de la chambre de votre enfant est le même à l’heure du coucher et tout au long de la nuit (par exemple, l’éclairage). De plus, les bébés dorment mieux dans une chambre sombre, fraîche et calme.

7. Mettez votre bébé au lit en étant somnolent mais éveillé

Après votre routine du coucher, mettez votre bébé au lit en état de somnolence mais éveillé, ce qui l’encouragera à s’endormir de façon autonome. Cela apprendra à votre bébé à s’endormir de manière apaisante, afin qu’il puisse se rendormir de lui-même lorsqu’il se réveille naturellement pendant la nuit.

8. Dormez quand votre bébé dort

Dormez quand votre bébé dort

Les parents aussi ont besoin de sommeil. Essayez de faire une sieste lorsque votre bébé fait la sieste, et n’oubliez pas de demander de l’aide aux autres afin de pouvoir vous reposer.

9. Contactez votre médecin si vous êtes inquiet

Les bébés qui sont extrêmement difficiles ou souvent difficiles à consoler peuvent avoir un problème médical, comme des coliques ou des reflux. N’oubliez pas non plus de contacter votre médecin si votre bébé semble avoir des problèmes respiratoires.

Il faudra un certain temps pour comprendre comment fonctionne le cycle de sommeil de votre bébé. Vous pouvez toutefois commencer à lui inculquer de bonnes habitudes de sommeil qui l’aideront à se reposer suffisamment dès le premier jour. 

Même s’il n’y a peut-être pas de schéma ou de routine fixe pour le sommeil de votre bébé dans l’immédiat, vous remarquerez probablement le cycle manger-sommeil-jeu. Essayez d’enregistrer ces activités afin d’en informer votre bébé tout au long de la journée.

Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general