Troubles du sommeil : causes, symptômes, contrôle et traitements

Si vous êtes ici c’est que vous êtes certainement à la recherche d’une solution pour vos réveils nocturnes, pour vos troubles de sommeil et pour les effets secondaires qu’ils peuvent générer. Vous souffrez de problèmes pour dormir ? Vous avez du mal à passer votre nuit dans le calme absolu ? Vous n’arrivez pas à bénéficier du type de sommeil dont parlent les spécialistes ? Vous rêvez de pouvoir faire de beaux rêves et non de rester debout et de vous réveiller sur des cauchemars que vous refusez de voir dans votre quotidien. Que dire si c’est dans un rêve ? Problème de sommeil que faire ? Est-ce une insomnie chronique ? 

Nous essaierons dans le reste de cet article de vous faire part d’une panoplie de conseils pertinents et de solutions efficaces qui vous permettront de bien dormir et d’éviter toutes sortes d’effets secondaires.

Beaucoup d’entre nous souffrent de mauvais sommeil à un moment ou à un autre. C’est généralement dû au stress, aux voyages récurrents, à la maladie ou à d’autres interruptions temporaires de votre routine habituelle.

Vous êtes régulièrement confronté à un problème du sommeil ? Il peut s’agir d’un trouble de sommeil. Voici comment reconnaître les symptômes et obtenir le traitement dont vous avez besoin.

Quand parle-t-on de troubles du sommeil?

Vous êtes nombreux à chercher , “Définition du sommeil leger“, “trouble du sommeil cause“, “ insomnies causes” “troubles du sommeil definition“ ? Envie de vous informer au mieux sur ce phénomène chronique qui touche un grand nombre de Français? En fait, les troubles du sommeils 1 sont définis comme étant des situations qui impactent votre capacité à obtenir un sommeil de qualité. 

troubles du sommeil

S’il est normal d’éprouver occasionnellement des difficultés à dormir, il est certain qu’avoir fréquemment des troubles peut être une expérience frustrante et débilitante. Avoir des problèmes pour s’endormir la nuit, de se réveiller en se sentant épuisé ou de se sentir somnolent pendant la journée, ce sont tous des résultats gênants provoqués par le manque de sommeil.Nous avons essayé de répondre à la requête qui vous gêne.  

Vous dormez mal la nuit? Vous êtes épuisé le matin et toute l’énergie dont vous disposez s’épuise rapidement au cours de la journée ? Même si vous vous sentez épuisé la nuit, vous avez toujours du mal à dormir ?  

En effet, le manque de sommeil peut impacter négativement votre énergie, votre humeur, votre concentration et votre santé en général. Le cycle recommence alors, et votre capacité à gérer le stress s’en ressentent fortement? Vous commencez à devenir stressé dès votre sommeil léger?

Ignorer les problèmes et les troubles de ce genre peut nuire à votre santé physique et entraîner une prise de poids, des accidents de voiture, une diminution des performances professionnelles, des problèmes de mémoire et des relations tendues. Si vous voulez vous sentir au mieux de votre forme, rester en bonne santé et donner le meilleur de vous-même, un sommeil de qualité est une nécessité et non un luxe.

Dans certains cas, les troubles de ce genre peuvent être le symptôme d’un autre problème médical ou de santé mentale. Ces problèmes peuvent finir par disparaître une fois que la cause sous-jacente a été traitée. Lorsque ces troubles ne sont pas causés par une autre affection, le traitement implique normalement une combinaison de traitements médicaux et de changements dans le mode de vie.

Il est important de recevoir un diagnostic et un traitement immédiatement si vous pensez souffrir d’un tel trouble. En l’absence de traitement, les effets négatifs de ces troubles peuvent entraîner d’autres conséquences sur la santé. Ils peuvent également affecter vos performances au travail, provoquer des tensions dans vos relations et nuire à votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes.

Même si vous avez lutté contre des problèmes du sommeil pendant si longtemps que cela semble normal, vous pouvez encore apprendre à mieux dormir. 

Les troubles du sommeil

Quels sont les symptômes des troubles du sommeil ?

Tout le monde connaît des problèmes d’insomnies occasionnelles. Comment savoir si votre difficulté n’est qu’une gêne passagère ou le signe d’un trouble de sommeil plus grave ou d’une affection médicale sous-jacente ?

Les symptômes des troubles de sommeil ne vous sont pas étranges, mais assez délicats et spécifiques. Certaines personnes souffrent d’une grande somnolence pendant la journée et des difficultés à s’endormir la nuit. D’autres peuvent s’endormir à des moments inopportuns, par exemple au volant.

D’autres symptômes comprennent une respiration inhabituelle ou une envie inconfortable de bouger pendant que vous essayez de vous endormir. Des mouvements ou des expériences inhabituels ou gênants pendant le sommeil sont également possibles. Nous parlons ici d’hyperactivité dû à un corps épuisé et souffrant d’un manque énorme de sommeil.

manque énorme de sommeil

Commencez par examiner vos symptômes, en recherchant tout particulièrement les signes diurnes révélateurs d’un manque de sommeil.

Les symptômes peuvent varier en fonction de la gravité et du type des maladies du sommeil. Ils peuvent également varier lorsque le problèmes de sommeil sont le résultat d’une autre affection. 

S’agit-il d’une maladie du sommeil ?

Est-ce que vous…

  • Vous vous sentez irritable ou somnolent pendant la journée ?
  • Vous avez des difficultés à rester éveillé lorsque vous êtes assis sans bouger, Lorsque vous regardez la télévision ou lorsque vous lisez ?
  • Vous vous endormez ou vous vous sentez très fatigué au volant ?
  • Vous avez des difficultés à vous concentrer ?
  • On vous dit souvent que vous avez l’air fatigué ?
  • Vous réagissez lentement ?
  • Vous avez du mal à contrôler vos émotions ?
  • Vous avez l’impression de devoir faire une sieste presque tous les jours ?
  • Vous avez besoin de boissons caféinées pour vous maintenir en forme ?
  • Faut-il privilégier le traitement d’insomnie que faire d’autres diagnostics? 

Si vous présentez régulièrement l’un des symptômes ci-dessus, il se peut que vous soyez confronté à une perte de sommeil. Plus vous avez répondu “oui”, plus il est probable que vous souffriez d’un trouble du sommeil. C’est le moment d’apporter des changements sains à vos habitudes de jour et de nuit!

L’auto-assistance est un refuge idéal. S’il ne suffit pas, vous pouvez vous tourner vers des spécialistes du sommeil. Ensemble, vous pouvez identifier les causes de votre problème et trouver des solutions et les moyens d’améliorer votre sommeil et votre qualité de vie.

Troubles du sommeil : la fin du cauchemar ? - Enquête de santé le documentaire

Quelles sont les causes des troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil peuvent être causés par des conditions psychiatriques et médicales, des habitudes de sommeil malsaines, des substances spécifiques et/ou certains facteurs biologiques. Pour résoudre n’importe quelle situation, il est important de comprendre d’abord ce qui peut être à l’origine d’un trouble.

Ce ne sont pas les causes seulement qui devraient vous intéresser. En effet, plusieurs sont ceux qui tapent la requête suivante “manque de sommeil symptome“. 

Oui, vous devez maitriser les causes, les symptomes et les conséquences pour ainsi trouver rapidement la solution la plus adaptée aux besoin de votre corps. 

Causes médicales des troubles du sommeil:

Il existe de nombreux problèmes médicaux dont certains sont légers, d’autres plus graves. Ces derniers peuvent entraîner des troubles du sommeil. Dans certains cas, un trouble médical provoque lui-même l’insomnie, tandis que dans d’autres, les symptômes de ce trouble provoquent un malaise qui peut rendre le sommeil difficile.

Voici quelques exemples de troubles médicaux qui peuvent provoquer des troubles du sommeil:

  • Allergies nasales
  • Problèmes gastro-intestinaux tels que le reflux
  • Problèmes endocriniens tels que l’hyperthyroïdie
  • Arthrite
  • Asthme
  • Les maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson
  • Douleur chronique
  • Lombalgie
  • Les médicaments tels que ceux pris pour le rhume et les allergies nasales, l’hypertension, les maladies cardiaques, les maladies thyroïdiennes, la contraception, l’asthme et la dépression peuvent également provoquer un certain problème pour dormir…

Troubles du sommeil et dépression

Un trouble de sommeil peut être causé par des situations psychiatriques agaçantes telles que la dépression. Les luttes psychologiques peuvent rendre le sommeil difficile, l’insomnie elle-même peut provoquer des changements d’humeur, et les changements hormonaux et physiologiques peuvent entraîner à la fois des problèmes psychiatriques et des troubles du sommeil.

Il est important de savoir que les symptômes de la dépression tels que le manque d’énergie, la perte d’intérêt ou de motivation, les sentiments de tristesse ou de désespoir, et l’insomnie peuvent être liés, et que l’un peut aggraver l’autre. La bonne nouvelle, c’est que les deux peuvent être traités, quelle que soit la première cause!

Troubles du sommeil et anxiété

La plupart des adultes ont eu des troubles du sommeil parce qu’ils se sentaient inquiets ou nerveux, mais pour certains. On parle d’ailleurs à un certain temps de trouble du sommeil adulte. En effet, il s’agit d’un phénomène qui perturbe régulièrement le sommeil. Les symptômes d’anxiété qui peuvent conduire à l’insomnie sont notamment les suivants :

  • Tension
  • S’attarder sur les événements passés
  • Inquiétude excessive quant aux événements futurs
  • Sentiment d’être submergé par les responsabilités
  • Un sentiment général d’être revigoré ou sur stimulé
insomnie

Lorsque cela se produit pendant plusieurs nuits, vous pouvez commencer à ressentir de l’anxiété, de la peur ou de la panique à la seule perspective de ne pas dormir. C’est ainsi que l’anxiété et l’insomnie peuvent s’alimenter mutuellement et devenir un cycle qui devrait être interrompu par un traitement. 

Troubles du sommeil et mode de vie

L’insomnie peut être déclenchée ou perpétuée par vos comportements et vos habitudes de sommeil. Des modes de vie et des habitudes de sommeil malsains peuvent créer l’insomnie par eux-mêmes, sans aucun problème psychiatrique ou médical sous-jacent, ou ils peuvent aggraver l’insomnie cause d’un autre problème. Faites attention, souffrir par exemple de sommeil paradoxal peut rendre vos nuits terribles. Il est le plus souvent recommandé dans ce cas de figure de trouver rapidement une solution. 

Vous travaillez à la maison le soir? 

Cela peut vous empêcher de vous détendre et vous donner l’impression d’être préoccupé au moment de dormir. La lumière de votre ordinateur peut également rendre votre cerveau plus alerte. Vos troubles sommeil peuvent rendre plus difficiles la journée du lendemain et le résultat sur votre activité professionnelle sera médiocre.

Vous faites des siestes l’après-midi? 

De courtes siestes peuvent être utiles pour certaines personnes, mais pour d’autres, elles rendent difficile l’endormissement le soir. Ce sommeil perturbe parfois votre rythme et vos habitudes.

Vous faites parfois la grasse matinée pour rattraper le sommeil perdu? 

Cela peut perturber votre horloge biologique et vous empêcher de vous rendormir la nuit suivante. Un probleme sommeil est parfois à la raison de plusieurs soucis après. Evitons alors ! 

Vous êtes un travailleur posté ? Les horaires non traditionnels peuvent perturber l’horloge biologique, surtout si vous essayez de dormir pendant la journée ou si votre horaire change périodiquement.

Certains cas d’insomnie commencent par un épisode aigu mais se transforment en un problème à plus long terme. On parle dans ce cas de causes insomnie importantes auxquelles il est impératif de trouver des solutions efficaces. En effet, au lieu de disparaître, ce trouble sommeil peut devenir chronique. Une fois que cela se produit, les inquiétudes et les pensées telles que “je ne dormirai jamais” sont associées à l’heure du coucher, et chaque fois que la personne ne peut pas dormir, cela renforce le schéma.

Insomnie et alimentation

Certaines substances et activités, y compris les habitudes alimentaires, peuvent contribuer à des troubles du sommeil. Commençons par l’alcool qui est un sédatif. Il peut vous faire dormir au début, mais peut perturber votre sommeil plus tard dans la nuit. Pour ce qui est de la caféine, c’est un stimulant! La plupart des gens comprennent le pouvoir d’alerte de la caféine et l’utilisent le matin pour les aider à commencer la journée et à se sentir productifs. Une consommation modérée de caféine est acceptable pour la plupart des gens, mais un excès peut provoquer des insomnies que faire de nombreux symptomes. 

La nicotine est également un stimulant et peut provoquer des troubles du sommeil. Fumer des cigarettes ou des produits du tabac à proximité de l’heure du coucher peut rendre difficile l’endormissement et le sommeil pendant la nuit. En outre, les repas copieux pris près de l’heure du coucher peuvent perturber votre sommeil. La meilleure pratique consiste à manger légèrement avant de vous coucher. Si vous mangez trop le soir, vous risquez d’être mal à l’aise et votre corps aura du mal à se calmer et à se détendre. En fait, les aliments épicés peuvent également provoquer des brûlures d’estomac et perturber votre sommeil.

Quels sont les types de troubles du sommeil les plus courants?

Insomnie définition 

L’insomnie 2, c’est-à-dire l’incapacité à s’endormir ou à bien dormir la nuit, peut être causée par le stress, le décalage horaire, un problème de santé, les médicaments que vous prenez ou même la quantité de café que vous buvez. Elle peut également être causée par d’autres troubles du sommeil ou des troubles de l’humeur tels que l’anxiété et la dépression.

L’insomnie peut être très problématique pour votre santé et votre qualité de vie en général. Elle est généralement classée en trois types. Du chronique, qui se produit régulièrement pendant au moins un mois, à la transitoire, c’est-à-dire lorsque l’insomnie ne dure que quelques nuits à la fois, passant par l’intermittente, qui se produit périodiquement.

Quelle que soit les facteurs de l’insomnie, causes et conditions, améliorer votre hygiène de sommeil, réviser vos habitudes de jour et apprendre à vous détendre vous aidera à guérir la plupart des cas d’insomnie sans avoir à faire appel à des spécialistes du sommeil ou à vous tourner vers des somnifères sur ordonnance ou en vente libre.

Apnée du sommeil

Votre respiration s’arrête temporairement pendant le sommeil, ce qui vous réveille fréquemment? C’est ce qu’on appelle le syndrome d’apnées du sommeil 3 !

Si vous souffrez d’apnée du sommeil, vous ne vous souviendrez peut-être pas de ces réveils, mais vous vous sentirez probablement épuisé pendant la journée, irritable et déprimé, ou constaterez une diminution de votre productivité. L’apnée du sommeil est un trouble grave et potentiellement mortel, alors consultez immédiatement un médecin et apprenez à vous aider.

Apnée du sommeil : diagnostic et traitement

Syndrome des jambes sans repos (SJSR)

Le syndrome des jambes sans repos 4 est un trouble de sommeil qui provoque une envie presque irrésistible de bouger ses jambes la nuit. Cette envie se manifeste lorsque vous vous reposez ou vous allongez et est généralement due à des sensations d’inconfort, de picotement, de douleur ou de fluage. Il existe cependant de nombreuses façons de gérer et de soulager les symptômes, y compris des remèdes d’auto-assistance que vous pouvez utiliser à la maison.

Narcolepsie 

La narcolepsie 5 est caractérisée par des “crises de sommeil” qui se produisent pendant la journée, au milieu de la conversation, du travail ou même de la conduite. Cela signifie que vous vous sentirez soudainement extrêmement fatigué et que vous vous endormirez sans prévenir. Ce trouble peut également entraîner une paralysie du sommeil, qui peut vous rendre physiquement incapable de bouger juste après votre réveil. Bien qu’il n’existe pas encore de remède, une combinaison de traitements peut aider à contrôler les symptômes et vous permettre de profiter de nombreuses activités normales.

Narcolepsie

Parasomnies

La parasomnie 6 est une classe de troubles du sommeil qui provoque des mouvements et des comportements anormaux pendant le sommeil. Elle comprend :

  • le somnambulisme
  • dormir en parlant
  • gémissements
  • cauchemars
  • grincement de dents ou serrement des mâchoires

L’éveil non lié à une période de 24 heures

L’éveil non permanent est un type spécifique de trouble du rythme circadien qui est particulièrement fréquent chez les personnes aveugles.  Les personnes atteintes de N24 peuvent se coucher progressivement plus tard chaque nuit et se réveiller plus tard chaque jour jusqu’à ce que leur horaire de sommeil soit complètement inversé.

Trouble périodique des mouvements des membres

Le trouble périodique des mouvements des membres (PMMD) est un problème du sommeil caractérisé par des mouvements rythmiques des membres pendant le sommeil.

Trouble du sommeil lié au travail posté

Le trouble du sommeil lié au travail posté est une difficulté à dormir parce que vous travaillez de nuit ou par roulement. Vous pouvez également avoir ce problème si vous avez du mal à rester éveillé ou alerte lorsque vous êtes censé travailler en équipe.

Comment les troubles du sommeil sont-ils diagnostiqués ?

Votre spécialiste du sommeil procédera d’abord à un examen physique. Puis, il recueillera des informations sur vos symptômes. Il vous prescrira également divers examens, notamment :

  • La polysomnographie : c’est une étude qui évalue les niveaux d’oxygène, les mouvements du corps et les ondes cérébrales afin de déterminer comment ils perturbent le sommeil
  • L’électroencéphalogramme : c’est un test qui évalue l’activité électrique dans le cerveau et détecte tout problème potentiel lié à cette activité
  • Le test sanguin génétique : il est couramment utilisé pour diagnostiquer la narcolepsie et d’autres problèmes de santé sous-jacents qui pourraient être à l’origine de troubles du sommeil

Ces tests peuvent sembler cruciaux pour déterminer la bonne voie de traitement des troubles du sommeil.

Quand appeler un médecin du sommeil?

Votre principal probleme de sommeil est la somnolence diurne ? L’auto-assistance n’a pas amélioré vos symptômes ?

Vous ou votre partenaire de lit souffrez d’étouffements ou d’arrêts respiratoires pendant le sommeil ? 

Vous vous endormez parfois à des moments inopportuns, en parlant, en marchant ou en mangeant?

Si vous avez essayé sans succès divers remèdes, prenez rendez-vous avec un spécialiste du sommeil 7 ou demandez à votre médecin de famille de vous orienter vers une clinique du sommeil. Fournissez à votre médecin le plus d’informations possibles, y compris celles qui figurent dans votre journal de sommeil.

À quoi s’attendre dans une clinique ou un centre du sommeil?

Un spécialiste observera vos habitudes de sommeil, vos ondes cérébrales, votre rythme cardiaque, vos mouvements oculaires rapides, etc. à l’aide d’appareils de surveillance fixés à votre corps. Bien qu’il puisse sembler difficile de dormir avec un tas de fils attachés à vous, la plupart des patients s’y habituent rapidement.

Le médecin du sommeil élaborera ensuite un programme de traitement si nécessaire. Un centre du sommeil ou un prestataire de fournitures de Sommeil et Éveil peuvent également vous fournir des équipements pour surveiller vos activités à domicile.

Comment détecter un trouble du sommeil ?

Comment les troubles du sommeil sont-ils traités ?

Si elles ne sont pas traitées, les troubles du sommeil peuvent provoquer une augmentation de la maladie ou de la morbidité. Certainement, les personnes souffrant de ces troubles ont une santé globale moins bonne, un absentéisme au travail plus important et une incidence plus élevée de dépression.

Si vous souffrez de difficultés à dormir ou d’insomnie chronique, demandez-vous si un événement ou un stress particulier pourrait en être la cause. Si c’est le cas, le problème peut se résoudre à temps. Sinon, et si le problème persiste pendant quelques semaines ou plus, ou si vous ressentez une détresse et une gêne à cause de l’insomnie, parlez de vos symptômes à votre médecin. 

En raison du lien étroit entre le comportement et l’insomnie, la thérapie comportementale fait souvent partie de tout traitement des troubles du sommeil. En effet, les personnes souffrant d’insomnie peuvent commencer à associer certains stimuli liés au sommeil au fait d’être éveillé. Par exemple, les habitudes de sommeil ou la chambre à coucher elle-même peuvent devenir liées à l’anxiété d’une personne souffrant de ces troubles parce qu’elle redoute l’idée d’une autre nuit blanche. Une combinaison de plusieurs traitements comportementaux est généralement l’approche la plus efficace. Voici quelques exemples de traitements cruciaux:

Tenez un journal du sommeil

Un journal du sommeil peut mettre en évidence les habitudes diurnes et nocturnes qui peuvent contribuer à vos problèmes nocturnes. Tenir un journal de vos habitudes et problèmes du sommeil s’avérera également utile si vous devez éventuellement consulter un médecin du sommeil.

Votre journal du sommeil doit comprendre :

  • l’heure à laquelle vous vous êtes couché et réveillé
  • le nombre total d’heures de sommeil et la qualité perçue de votre sommeil
  • un relevé du temps que vous avez passé éveillé et de ce que vous avez fait 
  • les types et la quantité de nourriture, de liquides, de caféine ou d’alcool que vous avez consommés avant de vous coucher, et les heures de consommation
  • vos sentiments et vos humeurs avant de vous coucher 
  • tout médicament ou drogue pris, y compris la dose et le moment de la consommation

Les détails peuvent sembler importants, révélant comment certains comportements peuvent ruiner vos chances de passer une bonne nuit de sommeil. Après avoir tenu votre journal pendant une semaine, par exemple, vous pourriez remarquer que lorsque vous buvez plus d’un verre de vin le soir, vous vous réveillez pendant la nuit.

Améliorez vos habitudes diurnes

Quels que soient vos problèmes du sommeil, respecter un horaire de sommeil régulier, faire régulièrement de l’exercice, limiter votre consommation de caféine, d’alcool et de nicotine, et gérer le stress se traduiront par un meilleur sommeil à long terme.

Développez une routine de sommeil relaxante 

Veillez à ce que votre chambre soit calme, sombre et fraîche, évitez les repas lourds et les liquides trop abondants tard dans la nuit, prenez un bain chaud, lisez ou écoutez de la musique apaisante pour vous détendre, et éteignez les écrans au moins une heure avant le coucher.

Rendormez-vous lorsque vous vous réveillez la nuit

Que vous souffriez d’un trouble ou non, qu’il s’agisse d’un sommeil paradoxal, il est normal de se réveiller brièvement pendant la nuit. Si vous avez du mal à vous rendormir, essayez de vous concentrer sur votre respiration, de méditer ou de pratiquer une autre technique de relaxation. Prenez note de tout ce qui vous préoccupe et prenez la résolution de reporter vos inquiétudes au lendemain, où elles seront plus faciles à résoudre. Ne vous laissez pas aller, vous savez déjà que le plus souvent “ insomnie conséquences” et “insomnie symptome” peuvent bouleverser votre vie. 

Choisissez les meilleures fournitures pour une bonne nuit de sommeil

Profiter d’un massage sur un fauteuil massant vous prépare au repos du soir et à une nuit de sommeil exceptionnelle. Il stimule les points essentiels du corps pour éliminer la fatigue et assure une détente complète.

De plus, la literie que nous choisissons affecte profondément notre sommeil et notre capacité à rester confortable pendant la nuit. Une literie de luxe vous aide à mieux dormir la nuit pour que vous vous réveilliez frais, dispos et prêt à affronter la journée qui s’annonce, grâce à un tissu doux et respirant qui vous berce dans un sommeil profond. 

S’il vous faut beaucoup de temps pour vous endormir, si vous avez tendance à vous retourner pendant la nuit, ou si vous vous réveillez sans vous sentir bien, votre matelas est peut-être le problème sous-jacent. Quand il est temps de remplacer cet élément, vous devez trouver le meilleur matelas pour vous!

Les troubles du sommeil et leur traitement (Fr)

Les effets des troubles ou d’apnées du sommeil peuvent être si perturbateurs que vous voudrez probablement être soulagé immédiatement. Malheureusement, les cas de longue durée peuvent prendre un peu plus de temps à se résoudre. Toutefois, si vous respectez votre plan de traitement et que vous communiquez régulièrement avec votre médecin, vous pourrez éventuellement trouver le moyen afin de mieux vous endormir. 

Beaux Reves
Logo
Enable registration in settings - general