Pramipexole mylan : Indications, modes d’usage et effets secondaires

Le Pramipexole mylan peut être une aubaine : enfin une nuit de sommeil après avoir souffert du SJSR pendant bien trop longtemps. Ce soulagement peut toutefois être de courte durée, ce qui peut être une source de frustration et de désespoir. 

Découvrez comment le Pramipexole mylan peut vous aider à mieux dormir.

Comment Pramipexole mylan fonctionne-t-il ? 

Le Pramipexole mylan appartient à la classe des médicaments appelés agonistes de la dopamine. Il est utilisé pour traiter les symptômes du syndrome des jambes sans repos modéré à grave. Il aide à améliorer le contrôle musculaire et le mouvement en affectant l’équilibre d’une substance chimique dans le cerveau appelée dopamine.

Pramipexole mylan peut être disponible sous plusieurs noms de marque et/ou sous plusieurs formes différentes

Ne donnez pas ce somnifère à une autre personne. Il peut être dangereux pour une personne de le prendre si son médecin ne l’a pas prescrit.

Comment dois-je utiliser le Pramipexole mylan ?

Pour la maladie de Parkinson, la dose recommandée pour les adultes commence à 0,375 mg par jour, prise en 3 doses fractionnées. 

Selon la réponse au médicament ainsi que les effets secondaires, la dose peut être augmentée tous les 5 à 7 jours pour obtenir les effets désirés. La dose maximale recommandée ne doit pas dépasser 4,5 mg par jour, en 3 prises fractionnées.

Pour le syndrome des jambes sans repos, la dose recommandée pour les adultes commence à 0,125 mg une fois par jour, prise 2 à 3 heures avant le coucher. La dose peut être augmentée tous les 4 à 7 jours jusqu’à un maximum de 0,5 mg 2 à 3 heures avant le coucher. Le pramipexole peut être pris avec ou sans nourriture. 

S’il est presque temps de prendre votre prochaine dose, sautez la dose oubliée et continuez à suivre votre horaire régulier. Ne prenez pas une double dose pour compenser une dose oubliée. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous devez faire après avoir oublié une dose, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Conservez le Pramipexole mylan à température ambiante, protégez-le de la lumière et de l’humidité et gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas les somnifères dans les eaux usées (par exemple, dans l’évier ou dans les toilettes) ou dans les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment jeter le Pramipexole mylan dont vous n’avez plus besoin ou qui est périmé.

Quels sont les effets secondaires possibles de Pramipexole mylan ?

les effets secondaires possibles de Pramipexole mylan

De nombreux antiparkinsoniens peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse non désirée à un médicament lorsqu’il est pris à des doses normales. Les effets secondaires peuvent être légers ou graves, temporaires ou permanents.

Si vous êtes préoccupé par les effets secondaires, discutez des risques et des avantages de ce médicament avec votre médecin.

Contactez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s’ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien peut être en mesure de vous conseiller sur la prise en charge des effets secondaires.

  • rêves anormaux
  • constipation
  • étourdissements
  • somnolence
  • sécheresse de la bouche
  • maux de tête
  • hoquet
  • insomnie
  • perte d’appétit
  • nausées
  • fatigue
  • gain ou perte de poids

Certes, la plupart des effets secondaires énumérés ci-dessous ne se produisent pas très souvent. Cependant, ils peuvent entraîner des problèmes graves si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne vous faites pas soigner.

Consultez votre médecin dès que possible si l’un des effets secondaires suivants survient :

  • pensées anormales
  • blessure accidentelle
  • changements de comportement (jeu compulsif, achats compulsifs, suralimentation)
  • délires (fausses croyances)
  • difficulté à faire des mouvements
  • difficulté à avaler
  • étourdissements, vertiges ou évanouissements, surtout en position debout
  • vision double ou autres changements de la vision
  • s’endormir sans prévenir
  • envie fréquente d’uriner
  • hallucinations (voir, entendre, sentir, goûter ou ressentir quelque chose qui n’est pas là)
  • augmentation du taux de cholestérol sanguin
  • perte de mémoire
  • faiblesse musculaire
  • paranoïa (anxiété et inquiétude irréalistes et excessives)
  • pneumonie (p. ex., fatigue, fièvre, toux)
  • agitation ou besoin de bouger sans cesse
  • essoufflement
  • signes de problèmes cardiaques (p. ex. rythme cardiaque ou pouls rapide ou irrégulier, douleur thoracique, prise de poids soudaine, difficulté à respirer, enflure des jambes)
  • gonflement des bras ou des jambes
  • oppression ou douleur dans la poitrine
  • troubles du sommeil
  • contractions, torsions ou autres mouvements corporels inhabituels
  • fatigue ou faiblesse inhabituelle, confusion
  • symptômes de sevrage (p. ex. dépression, anxiété, fatigue, transpiration, attaques de panique).

Cessez de prendre le médicament et consultez immédiatement un médecin si l’une des situations suivantes se produit :

  • signes d’une réaction allergique grave
  • urticaire 
  • difficulté à respirer 
  • gonflement du visage, de la bouche, de la gorge ou de la langue

Certaines personnes peuvent présenter des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous prenez ce somnifère.

Pramipexole mylan  – Foire Aux Questions (FAQ)

Qui ne doit pas prendre le Pramipexole mylan ?

Le Pramipexole mylan ne doit pas être pris par une personne qui est allergique au pramipexole ou à l’un des ingrédients du médicament.

Quels médicaments pourraient interagir avec le Pramipexole mylan  ?

Le Pramipexole mylan peut interagir avec ces médicaments :

  • alcool
  • aldesleukine
  • aliskirène
  • agonistes alpha (p. ex., clonidine, méthyldopa)
  • alpha-bloquants (par exemple, alfuzosine, doxazosine, silodosine, tamsulosine)
  • amantadine
  • amifostine
  • amiodarone
  • inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC ; captopril, ramipril)
  • antagonistes des récepteurs de l’angiotensine (ARA ; par exemple, candesartan, irbesartan, losartan)
  • antihistaminiques (par exemple, cetirizine, chlorpheniramine, diphenhydramine, doxylamine, hydroxyzine, loratadine)
  • antipsychotiques (p. ex. chlorpromazine, clozapine, halopéridol, olanzapine, quétiapine, rispéridone)
  • apomorphine
  • barbituriques (par exemple, butalbital, pentobarbital, phénobarbital)
  • benzodiazépines (par exemple, alprazolam, diazépam, lorazépam)
  • bortézomib
  • brimonidine
  • buprénorphine
  • bupropion
  • buspirone
  • inhibiteurs calciques (p. ex., amlodipine, diltiazem, nifédipine, vérapamil)
  • hydrate de chloral
  • cimétidine
  • conivaptan
  • diurétiques (pilules d’eau ; p. ex., furosémide, hydrochlorothiazide, triamtérène)
  • dompéridone
  • duloxétine

Que faire si j’oublie une dose de Pramipexole mylan ?

Il est important de prendre le Pramipexole mylan exactement comme prescrit par votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez-la dès que possible et continuez à suivre votre programme habituel. 

Photo of author
E. Labidi est redactrice santé depuis 10 ans.