Lexomil : Indication, usages et limites

Avez-vous des problèmes de sommeil ? Certaines personnes prennent des somnifères pour soulager le stress à court terme, le décalage horaire ou un autre problème temporaire qui nuit à leur sommeil nocturne. Certains somnifères aident à s’endormir, d’autres à rester endormi, et certains font les deux. Qu’en est-il du lexomil ? Est-ce sûr ? 

Il est important de comprendre comment ce somnifère fonctionne et quels sont les effets secondaires auxquels vous pouvez vous attendre.

A propos le Lexomil 

Le Lexomil est un tranquillisant à action intermédiaire, prescrit pour le traitement des troubles anxieux et paniques modérés à sévères et pour le traitement à court terme de l’insomnie. Contrairement à l’alprazolam, une benzodiazépine, il ne possède pas de propriétés antidépressives.

A faible dose, le lexomil diminue l’anxiété et la tension. A doses plus élevées, les propriétés sédatives et myorelaxantes apparaissent

Dosage du Lexomil 

La posologie moyenne de ce somnifère sur ordonnance pour un traitement ambulatoire est de 1,5 à 3 mg jusqu’à 3 fois par jour.

Ces quantités sont des recommandations générales, et la posologie doit être déterminée individuellement. Le traitement des patients ambulatoires doit commencer par de faibles doses, augmentées progressivement jusqu’au niveau optimal. 

La durée du traitement doit être aussi courte que possible. Le patient doit être réévalué régulièrement et la nécessité de poursuivre le traitement doit être évaluée, surtout si le patient ne présente plus de symptômes. 

La durée totale du traitement ne doit généralement pas dépasser 8 à 12 semaines, y compris un processus d’arrêt progressif.

Dans certains cas, une prolongation au-delà de la période maximale de traitement peut être nécessaire, si tel est le cas, elle ne doit pas avoir lieu sans réévaluation de l’état du patient avec une expertise particulière.

Le Lexomil n’est généralement pas indiqué chez les enfants, mais si le médecin estime que le traitement par Lexomil est approprié, la dose doit être adaptée à leur faible poids corporel.

Les patients âgés et ceux dont la fonction hépatique est altérée nécessitent des doses plus faibles en raison des variations individuelles de sensibilité et de pharmacocinétique.

Interactions avec lexomil 

Interactions avec lexomil 

Le Lexomil subit une oxydation microsomale hépatique via les enzymes hépatiques du cytochrome P450.

Par conséquent, la prudence s’impose chez les patients prenant des médicaments qui inhibent les enzymes hépatiques P450 (par exemple antifongiques azolés, antibiotiques macrolides, inhibiteurs de la protéase du VIH, inhibiteurs calciques).

Ce somnifère subit un métabolisme oxydatif et, par conséquent, peut interagir avec le disulfirame ou la cimétidine, entraînant une augmentation des concentrations plasmatiques de Lexomil. Les patients doivent être surveillés de près afin de déceler tout signe d’augmentation de la réponse aux benzodiazépines lors d’un traitement concomitant avec le disulfirame ou la cimétidine ; certains patients peuvent nécessiter une réduction de la dose de benzodiazépine.

Les benzodiazépines, y compris le Lexomil, produisent des effets dépressifs additifs sur le SNC lorsqu’elles sont administrées en même temps que d’autres médicaments qui produisent eux-mêmes une dépression du SNC, par exemple les barbituriques, l’alcool, les sédatifs, les antidépresseurs, les hypnotiques, les anxiolytiques, les phénothiazines et autres antipsychotiques,

Dans le cas des analgésiques narcotiques , une augmentation de l’euphorie peut également se produire, entraînant une augmentation de la dépendance psychique aux médicaments.

Les effets anticholinergiques de l’atropine et des médicaments similaires, des antihistaminiques et des antidépresseurs peuvent être potentialisés.

Des interactions ont été rapportées entre certaines benzodiazépines et des anticonvulsivants, avec des modifications de la concentration sérique de la benzodiazépine ou de l’anticonvulsivant. Il est recommandé d’observer les patients pour déceler toute modification de leur réponse lorsque des benzodiazépines et des anticonvulsivants sont prescrits ensemble et de surveiller plus fréquemment la concentration sérique de l’anticonvulsivant.

Effets secondaires du lexomil

Le Lexomil est bien toléré aux doses thérapeutiques. Les effets indésirables suivants peuvent survenir : Troubles psychiatriques, état confusionnel, trouble émotionnel. Ces phénomènes surviennent principalement au début du traitement et disparaissent généralement lors d’administrations répétées. Des troubles de la libido ont été rapportés occasionnellement. 

Voici quelques autres effets de lexomil :

  • Dépression : Une dépression préexistante peut être démasquée lors de l’utilisation de benzodiazépines.
  • Réactions paradoxales : On sait que les benzodiazépines ou les agents apparentés aux benzodiazépines peuvent provoquer des réactions paradoxales, par exemple, de l’agitation, de l’irritabilité, de l’agressivité, des délires, de la colère, des cauchemars, des hallucinations, des psychoses, des comportements inappropriés et d’autres effets indésirables. 

Si cela se produit, l’utilisation de Lexomil doit être interrompue. Ils sont plus susceptibles de se produire chez les enfants et les patients âgés que chez les autres patients.

  • Dépendance : L’utilisation chronique (même à des doses thérapeutiques) peut entraîner le développement d’une pharmacodépendance physique et psychique : L’arrêt du traitement peut entraîner des phénomènes de sevrage ou de rebond.
  • Troubles du système nerveux : Somnolence, céphalées, vertiges, diminution de la vigilance, ataxie. Ces phénomènes surviennent principalement au début du traitement et disparaissent généralement lors d’administrations répétées.
  • Une amnésie antérograde peut survenir en utilisant des doses thérapeutiques, le risque augmentant à des doses plus élevées. Les effets amnésiques peuvent être associés à un comportement inapproprié.
  • Troubles oculaires : Diplopie, ce phénomène survient de manière prédominante en début de traitement et disparaît généralement en cas d’administration répétée.
  • Troubles gastro-intestinaux : Des troubles gastro-intestinaux ont été rapportés occasionnellement.
  • Troubles de la peau et du tissu sous-cutané : Des réactions cutanées ont été rapportées occasionnellement.
  • Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif : Faiblesse musculaire, ce phénomène se produit principalement au début du traitement et disparaît généralement lors d’administrations répétées.
  • Troubles généraux et anomalies au site d’administration : Fatigue, ce phénomène se produit principalement au début du traitement et disparaît généralement lors d’administrations répétées.
  • Troubles respiratoires : Dépression respiratoire.
  • Troubles cardiaques : Insuffisance cardiaque, y compris arrêt cardiaque.

Contre-indications du Lexomil 

Le lexomil est contre-indiqué chez les patients présentant :

  • une hypersensibilité connue aux benzodiazépines
  • une insuffisance respiratoire sévère, y compris une maladie obstructive chronique des voies respiratoires avec début de
  • insuffisance hépatique grave, car elle peut provoquer une encéphalopathie
  • syndrome d’apnée du sommeil
  • myasthénie grave.

Le lexomil peut précipiter le suicide ou un comportement agressif

Lexomil pour dormir et grossesse

De nombreuses données issues d’études de cohorte n’ont pas révélé la survenue d’effets malformatifs lors d’une exposition aux benzodiazépines au cours du premier trimestre de la grossesse. 

Cependant, dans certaines études épidémiologiques cas-témoins, une augmentation de la fréquence des fentes labiales et palatines a été observée avec les benzodiazépines. 

Selon ces données, l’incidence des fentes labiales et palatines chez les nouveau-nés serait inférieure à 2/1000 après une exposition aux benzodiazépines pendant la grossesse alors que le taux attendu dans la population générale est de 1/1000.

Si les benzodiazépines sont prises à fortes doses au 2e et/ou 3e trimestre de la grossesse, une diminution des mouvements actifs du fœtus et une variabilité du rythme cardiaque fœtal ont été décrites. Un traitement par benzodiazépines en fin de grossesse, même à faible dose, peut être responsable chez le nouveau-né de signes d’imprégnation tels qu’une hypotonie axiale, des troubles de la succion entraînant une faible prise de poids. 

Ces signes sont réversibles, mais peuvent durer de 1 à 3 semaines en fonction de la demi-vie de la benzodiazépine prescrite. A fortes doses, une dépression respiratoire ou une apnée, et une hypothermie peuvent survenir chez le nouveau-né. Par ailleurs, un syndrome de sevrage néonatal est possible, même en l’absence de signes d’imprégnation. Il se caractérise notamment par une hyperexcitabilité, une agitation et des tremblements du nouveau-né survenant à distance de l’accouchement. Le délai d’apparition dépend de la demi-vie d’élimination du médicament et peut être important lorsqu’elle est longue.

Compte tenu de ces données, par mesure de précaution, l’utilisation du bromazépam n’est pas recommandée pendant la grossesse, quel qu’en soit le terme.

Lors de la prescription de bromazépam à une femme en âge de procréer, celle-ci doit être informée de la nécessité de contacter son médecin en cas de projet ou de début de grossesse afin de réévaluer le bénéfice du traitement.

En fin de grossesse, s’il est réellement nécessaire de débuter un traitement par le bromazépam, éviter de prescrire des doses élevées et tenir compte, pour la surveillance du nouveau-né, des effets décrits ci-dessus.

Lexomil : Indication, usages et limites – Foire Aux Questions (FAQ)

Qu’est-ce que le bromazepam 6 mg ?

Ce médicament est préconisé dans le traitement de l’anxiété lorsqu’elle s’accompagne de troubles gênants, ou dans la prévention et/ou le traitement des manifestations liées au sevrage alcoolique.

Quel est le nom générique de lexomil ?

Le nom générique de lexomil est Bromazepam.

Que dois-je faire si j’oublie une dose, aurais-je lexomil effet immédiat ?

Prenez la dose suivante à l’heure habituelle. Ne prenez pas une double dose pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Que se passe-t-il si vous arrêtez de prendre LEXOMIL 6 mg ?

Phénomènes de sevrage et de rebond.

Une dose de 1/4 de lexomil par jour est-elle suffisante ?

Seul votre médecin peut répondre à cette question après avoir analysé votre cas

Photo of author
E. Labidi est redactrice santé depuis 10 ans.